A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
25 ans, et ça presse !
Babacar TOURE | 28/03/2011 | 07H55 GMT
 
31
25 ans de Sud. Une génération. Mais 35 ans de présence agissante à labourer le champ médiatique sénégalais et africain. Au total, le groupe de journalistes, de camarades, de compagnons et d’amis qui, à partir d’idéaux et de valeurs partagés ayant traversé leur jeunesse pour atteindre la maturité, ont été les catalyseurs d’une œuvre dont la régénération et la pérennisation demeurent un impératif aujourd’hui et demain, ici et maintenant.
 
Au départ, Sud, c’était l’affaire d’une génération, celle de soixante-huitards et de post soixante-huitards qui impliquait, au-delà du petit groupe en charge du journal, de larges couches de l’intelligentsia de notre pays. Ainsi, se retrouvaient autour de cette plateforme médiatique et démocratique, des militants de toutes les causes populaires, des membres de la société civile en voie de structuration, des acteurs de mouvements associatifs, syndicaux et autres secteurs, en butte à l’exclusion et en lutte pour une société démocratique, pluraliste. Avec pour crédo la justice, l’équité, l’égalité des chances, la transparence et l’exercice plein et entier de toutes les libertés et droits constitutionnellement reconnus aux citoyens de ce pays et d’Afrique, comme dans le reste du monde.

Depuis, plusieurs générations se sont tenu la main pour ensemble, remplir, par la plume, la craie, le crayon, le micro, la caméra, et les nouvelles technologies, cette « page blanche » devenue un groupe multimédia

Pour marquer l’avènement de cette dynamique de transformation sociétale et des logiques qui la sous-tendent, et qui ont porté Sud sur les fonts baptismaux, nous avons pris l’option d’une démarche introspective, en notre sein d’abord, ensuite avec les hommes et les femmes de bonne volonté, désireux de scruter l’avenir avec nous, pour les 25 prochaines années et au-delà.

Certains d’entre vous découvriront pour la première fois, (d’autres le redécouvriront), l’éditorial de lancement du premier numéro de Sud Magazine, paru au mois de mars 1986 qui annonçait déjà, notre ambition «Pour l’Afrique ».

Vous retrouverez également à partir de demain, la chronique des différents évènements, anecdotes, les petites histoires qui donnent du sens à la grande Histoire et aux grandes querelles et débats, gouvernant le mouvement des idées et des couches, classes et catégories sociales. Des signatures familières un temps. Absentes un temps long pour certains, d’autres régulières et/ou quotidiennes, animeront à partir de demain, cette chronique des 25 ans de Sud.

Chacun restituera, son imaginé, son vécu son expérience directe ou indirecte de Sud, en toute liberté, pour ne pas dire en roue libre.

Nous lançons un appel, non seulement aux différents acteurs et témoins, mais aussi à tous ceux qui se sentent concernés par nos initiatives dans l’espace médiatique, tout au long de ce quart de siècle.

Vos réflexions, vos critiques et vos observations seront les bienvenues, aussi bien dans nos colonnes et sur les ondes de Sud Fm, que dans nos projets de restructuration et de développement en chantier. Donc, à vos plumes.

A nos plumes, plutôt. Le Sénégal indépendant a soufflé ses 50 bougies, c’est-à-dire un demi-siècle d’existence. Sud a fait la moitié de ce parcours, dans une posture de vigie de guetteurs, voire d’éclaireurs aux côtés des forces de progrès et de changement. Tout au long de ce que nous avons baptisé l’année Sud c’est-à-dire de mars 2011 à mars 2012, nous envisageons d’ engager une série de réflexions sur les « Médias, les partis politiques et la société civile : enjeux et perspectives pour le renforcement du processus de construction démocratique », un panel sur « l’Afrique de l’Ouest face au pari de l’intégration et au défi de la mondialisation »,  un forum « Média, cultures et sociétés : la diversité dans tous ses éclats », ainsi que d’autres manifestations à Dakar et à l’intérieur du pays, autour des stations de radiodiffusion de Sud Fm.

Les questions liées aux besoins en formation des journalistes et à la gestion des entreprises de presse, à l’éducation des citoyens, face aux mutations d’une mondialisation post-moderne en butte aux problématiques endogènes et identitaires de sociétés, en voie de paupérisation et de marginalisation avancées seront également revisités, des programmes en cours d’élaboration soumis à l’appréciation de partenaires en vue d’une co-organisation et d’une gestion concertée au maximum.

L’avenir est radieux, mais la voie est sinueuse, comme aimait à l’enseigner Mao Tsé Toung. Cependant ajoutait-il, il faut « oser lutter, oser vaincre ». Dans le cas des animateurs de Sud, il faillait déjà « oser oser » tant le climat était à la censure et à la répression tous azimuts contre toute velléité de remise en cause de l’ordre autoritaire du régime en place.

Bon anniversaire. Sud Continue, plus que jamais conscient que la seule peur qu’il faut avoir, c’est celle de la peur elle-même. Rien  ne nous aura été ménagé. Et c’est tant mieux ainsi. 25 ans après la naissance de Sud, ça presse toujours. Dans les média comme dans la société. Sud continuera de jouer le rôle qui est le sien, quels que soient les obstacles, les calculs et les adversités qui ne manqueront pas de jalonner encore son cheminement aux côtés du peuple, sa seule référence. Fondamentalement.
 
Commentaires (31 )
 
 

mactom 28/03/2011 | 09H48 GMT

bonjour la famille Sud.Je suis tres fier de votre journal et d'autres supports(sud fm ,issic,sudprod,lci ,etc).depuis 1993 je suis sudlequotidien,sud quotidien a l'ucad
jusqu'aujourdhui. c'est mon journal préféré par la pertinence des analyses, des commentaires.Bon vent et bon anniversaire.

 
 
 
 

bayo ba 28/03/2011 | 14H07 GMT

joyeux anniversaire car 1 quart de siècle de vecu montre l\'expèrience l \'anciènnetè et l\'expertise dans votre combat.

 
 
 
 

Tamsir MBAYE 28/03/2011 | 15H30 GMT

Je suis fier du travail que vous avez accompli depuis 25 ans. Ma fierté est d'autant plus grande que nous avons grandi avec SUD. C'est votre journal qui a été et continue d'être une référence pour nous. En effet, il nous a permis d'acquérir la conscience citoyenne et le souci de la préservation du bien commun.
Bon vent et vive SUD pour 25 autres belles années./.

 
 
 
 

Mamadou SOW 28/03/2011 | 16H28 GMT

Bonjour et joyeux anniversaire à Sud
J'ai connu sud depuis sa naissance mais aussi et surtout je l'ai admiré étant étudiant lors des évènements politiques de 88 et 93. Depuis, Sud a grandi et franchi d'autres étapes allant jusqu'à la création de la radio. Cette radio a fait son temps; elle a galvanisé le monde politique et toute la société sénégalaise. Malheureusement, cette outil est maintenant en perte de vitesse car la radio n'a pas pu garder les Grands journalistes tels que Michel Diop, Sakou Faye, Birima Fall, Ndèye Fatou Sy, Aminata Mbodj et j'en passe.

 
 
 
 

Lycaon 28/03/2011 | 16H43 GMT

Bon anniversaire au Groupe SUD COMMUNICATION.
25 Ans! et on en redemande!
Bravo pour votre fidélité à l'esprit "Sud".

 
 
 
 

atoumane 28/03/2011 | 17H00 GMT

Joyeux anniversaire

nous sommes fier de vous et nous vous souhaitons bonne continuation.
nous prions pour que votre projet de restructuration aboutisse comme vous le souhaitez.
Ayant suivi les difficultes que vous traversez depuis 10 ans, je me sens encore plus fier de vous. Vous auriez pour faire comme d'autres mais vous avez suit rester digne. Vous avez fait sienne le credo de Sekou toure " rester digne dans la pauvreté plutôt que riche dans l'esclavage"
A la place des centaines de millions qu'on donne a certains groupes ou "patrons" de presse, vous avez eu droit a la pression fiscale, a la rétention des pub, a harcèlement judiciaire. Et malgré tout cela Sud est encore debout. Que Dieu vous preserve et nous donne l'occasion de fêter les 50 ans de Sud.
Mention spécial a Madior

 
 
 
 

khadre Fall 28/03/2011 | 18H41 GMT

Sud a été notre tribune la plus fiable durant les années de braise et à baliser le chemin qui est grandement ouvert de la presse présentement.
Vous avait joué un rôle inestimable dans l'approfondissement de la démocratie et le renforcement de la conscience citoyenne.
Beaucoup de mes amis me disent que Sudquotidien est difficile à lire car ils pensent qu'il est destoiné à une certaine élite. Je pense que la rubrique "humeurs et rumeurs doit revenir et même occuper une page entière et il en est de même de guest star;
Bravo, du courage et soyez plus théméraire car le meilleur est à venir;
je propose que vous lanciez présentement une pétition pour l'obtention d'une autorisation afin de disposer d'une télé car vous êtes et c'est ma conviction plus méritants que les autres.
Bon anniversaire
Khadre FALL

 
 
 
 

maloum 28/03/2011 | 21H15 GMT

ma visite de votre site est ma façon de vous souhaiter joyeux anniversaire !
et vous dire aussi, à tous et à toutes, d'hier à aujourd'hui et sans
doute demain, tout le plaisir que nous avons eu a vous suivre, humer vos écrits, relire vos textes, épouser vos opinions.... et d'avoir fait naitre nos vocations de journalistes en herbe, vigiles ou guetteurs,mais stéthoscopes d'une société.
merci infiniment à Sud d'exister !
Dieu vous assiste dans votre vie !
maloum
cilpdak.blogspot.com

 
 
 
 

maloum 28/03/2011 | 21H40 GMT

Cher Sud, Chers Suds
je voudrai vous souhaiter un très joyeux anniversaire !
nous vous le devons bien pour votre noble dessein et la mesure avec laquelle vous vous appliquez pour le conduire.
nous ne vous remercierons jamais assez de votre engagement clair et constant en faveur du Senegal.
Merci à vous vaillants suds, stéthoscopes d'une société en plein changement !
Merci pour avoir éveillé la fibre journalistique chez beaucoup de jeunes !

//cilpdak.blogspot.com

 
 
 
 

elimane 28/03/2011 | 22H18 GMT

Joyeux anniversaire Sud! Que de souvenirs avec Sud!

 
 
 
 

samba 29/03/2011 | 11H04 GMT

la vie d'un pionnier est parsemée d'embuches...dit-on.
so, du courage, chers amis et big up !

 
 
 
 

Sheldon Gellar 29/03/2011 | 12H49 GMT

Felicitations et bon anniversaire! Babacar et ses compagnons sont des pionniers de la presse libre et vigilante au Senegal. Sud a fait une grande contribution a l\'evolution de la democratie au Senegal et l\'etablissement d\'une culture democratique. Chapeau!

 
 
 
 

mousdioubel 29/03/2011 | 16H47 GMT

si qualité différe de quantité, vous en etes, sans conteste, l'exemple le plus achevé....nos encouragements pour que vous ne cessez jamais d'etre vigilants à ce propos !

 
 
 
 

Rone 30/03/2011 | 02H13 GMT

Je voudrais présenter tous mes voeux de succès à Sud. Je lis Sud depuis 25 ans. J'ai apprécié beaucoup de belles plumes. Ma plume préférée fut Aminata Sophie Dieye, les lecteurs de la première heure sauront de qui il s'agit. L'une des premières voix de la différence fut Jacqueline Fatima Bocoum. Ma passion pour Sud et son rôle de sentinelle de la démocratie m'a inspirée pour un mémoire sur "Le rôle de la presse privée dans l'alternance au Sénégal". Je suis présentement loin du Sénégal mais je suis toujours le journal. Dans 25 ans inchaa Allah... dans un Sénégal prospère et démocratique.

 
 
 
 

Rama 30/03/2011 | 08H41 GMT

Toutes mes félicitations. Grâce à vous nous pouvons nous prétendre démocrate. je suis de la génération 80 pour vous dire que vous avez bercé nos jours et nos nuits. Merci !!!! vous nous aviez inculqué le culte du patriote grâce à vos informations justes et objectifs.
Merci!!!

 
 
 
 

Amadou Diagne NIANG 03/04/2011 | 16H44 GMT

Tous mes voeux de succès au groupe Sud Com, une part de moi même. Le groupe qui a éssuyé mes larmes de réfugié. Une équipe de professionnels pionniers de la presse libre au Sénégal. Si un journaliste peut tirer arguments des principes fondamentaux de sa profession dans ce pays, c'est parce que vous avez été les premiers à monter la voie, en aidant le journaliste de vivre dignement de son métier. Bon vent et merci pour votre objectivité.

 
 
 
 

Thierno SOUMARE 05/04/2011 | 11H37 GMT

Tout mon soutient à l'action courageuse que vous menez depuis tant d'années.
Loin du Sénégal, nous restons connectés à l'actualité grâce à vous.
Que vive Sud et toute son équipe.

Thierno SOUMARE

 
 
 
 

omar 09/04/2011 | 09H16 GMT

felicitations!
je suis un assidu de sud . J ai toujours apprecie la qualite des articles et des chroniques , loin du journalisme people de nos jours . Pardon j'ai dit journaliste.
Que les Wade essaient de vous couler est bon signe pour vous . Vous avez toujours ete du bon cote dans les combats pour la democratie.
Encore felicitations babacar, ANS,MOF , Bocar,

 
 
 
 

lamine DIOp 27/04/2011 | 10H42 GMT

Bravo babacar. Tu es et resteras une référence dans la presse africaine.
Sud for ever.

 
 
 
 

oumy sall etudiante a ugb 12/05/2011 | 21H16 GMT

la confiance en soi et la determination sont des qualites qui permettent l'etre humain d'aller de l'avant. sud/com for ever. nous saluons votre combat.

 
 
 
 

BA 14/05/2011 | 22H58 GMT

joyeux aniversaire sud ca kanam

 
 
 
 

Isidore DIOUF 27/05/2011 | 18H31 GMT

Mes sincères félicitations à Sud pour le combat mené depuis 25 ans pour l\'émergence, d\'une presse libre, et professionnelle mais également pour la consolidation de la démocratie au sénégal.
Vous avez contribué, parfois au prix de lourds sacrifices à éveiller les sénégalais et à susciter chez eux le goût de l\'information de qualité.
Merci à toi babacar touré pour ton oeuvre. qu\'elle soit consolidée et qu\'elle germe pour faire enfin de ce pays un pays d\'égalité et de justice.
Bravo sud

 
 
 
 

biaye abdoulaye 15/06/2011 | 17H10 GMT

Félicitations pour vos 25 ans je suis un lecteur assidu de sud depuis les premiers jours, j'avoue sud a beaucoup contribué à ma formation de démocrate et patriote engagé, j'ai lu avec beaucoup de ferveur les articles de
Demba Ndiaye , Maadior Fall sur la casamance. Et Mame Aly Konté m'a été d'un excellent apport avec son dossier sur la question urbaine dakaroise. Juste pour dire q'avec
Sud c'était de la bonne infos
Joyeux anniversaire

 
 
 
 

mamadou moussa ngom 04/10/2011 | 12H11 GMT

bravo babacar
merci de tous ce que tu as fais pour la demoncratie et pour l'opposition qui est au pouvoir aujourd'hui je suis temoin de beaucoup de choses toi,ndiga,feu ibrahima fall,sidy gaye pour ne citer que ceux la. sans le groupe sud le paysage mediatique ne serais jamais balise.EN tout cas
JOYEUX ANNIVERSSAIRE et bonne continuation de pour ce que tu as tjours defendu:l'étique,la deontologie,et ts ceux qui honnore le journalisme.




















 
 
 
 

Cheikhou Kane 06/10/2011 | 05H13 GMT

Sud Commuication pionnier de la presse privee,reduit presqu'au silence apres 25 ans,de l'autre cote Futur Media de Youssou ndour premier groupe de comunication au Senegal: une autre malheureuse facette de l'alternance.

Ratio=professionel de la communication/communicateur traditionnel = 0.001

 
 
 
 

Mbodji 15/03/2012 | 20H46 GMT

Bon anniversaire. Chaque sénégalais épris de justice sociale, de démocratie doit vous souhaiter joyeux anniversaire. Et longue vie. Je ne vous remercierai jamais assez. En effet c'est grâce à Sudquotidien que j'ai choisi de faire la formation en journalisme. Pendant les années chaudes de l'UCAD sur fond de tension socio-politique, en 1993; 1994, Sudquotidien, malgré le contexte peu propice à la tenue normale d'un journal, à cause d'une surveillance étroite de la liberté d'expression, a tenu à informer non sans réels sacrifices, dans le respect de la déontologie, beaucoup de sénégalais. Avec ma maigre bourse j'achetais tous les matins le journal. je n'ai pratiquement pas raté aucun numéro. Des amis, anciens camarades de fac, pourrpnt le témoigner. De cette lecture assidue du journal j'en tirais un double avantage. Je m'informais et je me formais. Ce qui a fait de moi un journaliste d'abord formé dur le tas avant de subir une réelle formation dans une école de journalisme en France où je réside et travaille.

 
 
 
 

Jean Giroux 22/03/2012 | 15H58 GMT

Bravo SUD ! Bravo Babacar ! Bravo à toute l'équipe de courageux professionnels qui ont travaillé dûr pour que l'opinion publique sénégalaise renforce son influence sur les représentants politiques et pour que l'opinion publique africaine s'exprime davantage et mieux en faveur d'une plus grande liberté des individus et des sociétés dans un monde plein de périls.

Mes hommages respectueux et mes meilleurs souvenirs !

 
 
 
 

Birahim 31/03/2012 | 11H36 GMT

Sud Magazine, Sud Hebdo, Sud Quotidien, Sud Online, Sud Continue waay !!! lou yagueu deggeuleu.

Joyeux anniversaire, Sud

 
 
 
 

saida aidara dione 08/05/2012 | 20H27 GMT

bjour le groupe sud fam js8 tré ravi decouté votre emission é d dire votre journal.

 
 
 
 

cheikhniane 19/05/2012 | 19H35 GMT

Nheureux anniversire et bonne continuation pensées pieuses à ibrahima fall (petit chef) et pour un retour aux chroniques de babacar touré et latif vous n'avez jamais vendangé l' honneur du groupe sud



























































































 
 
 
 

ndiaye Diatta 07/06/2012 | 20H08 GMT

Des gens simples, corrects, combattants sans jamais renoncer. Vive sud dans cette République de voleurs milliardaires du haut vers le bas.

 
 
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Pour l’Afrique (paru dans le 1er numéro de Sud Magazine- Mars 1986)
«GENERATION SUD»-Défi d’hier, challenge de demain
Trois lettres de feu dans le clair-obscur
Regard d’un « sympathisant-partisan » sur « nos 30 Glorieuses », à travers Sud
25 ans de Sud : La foi et la bonne foi au service de la communication.
Bon anniversaire au « fils Aîné » de la Presse Libre et Indépendante du Sénégal
Une histoire d’amitié assumée
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22