A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
EUX & NOUS - Par Ahmadou FALL
26 mars 2013, et alors ?
30/03/2013 | 04H11 GMT
 
Cette date sans enjeu, attendue et instrumentalisée par les deux camps d’ailleurs est beaucoup plus leurre que lueur…
Le Sénégal tel qu’il se présentait au lendemain de l’investiture du nouveau Président ne peut être redressé en 365 jours ! Quoique les attentes demeurent pressentes et les Sénégalais devenant de plus en plus impatients…
 
Le pouvoir en place ne fait pas clairement apparaître les signes d’un long chemin, mais plus sûr, de redressement et de rétablissement de bases solides, étape incontournable dans tout processus objectif de développement.
Construire sur des ruines fragilise tout fondement. Le peuple reste encore sur sa faim… Et le paysage médiatique est encore infesté de débats et de faits politiques et politiciens!

Les audits,  la lutte contre l’enrichissement illicite et la perspective des élections locales de 2004 perturbent et détournent les attentions des vraies priorités…

On n’insiste pas assez sur le fait qu’une politique structurelle s’inscrit dans une logique de long terme. Ce n’est pas pour rien qu’un mandat présidentiel dure au moins 4 ans et pour la plupart, 5 ans (horizon temporel d’une décision stratégique).
On ne fait pas des omelettes sans casser des œufs… Les festins sont toujours précédés de disettes, de privations (un clin d’œil à nos frères chrétiens pour Pâques après 40 jours de Carême).
Rien ne s’acquiert sans efforts… «C’est le difficile qui est le chemin…»
Régler les problèmes des populations à coups de politiques conjoncturelles n’est pas la panacée.

Une éminente personnalité de la Côte d’Ivoire, Monsieur Charles KONAN BANY a déjà dit à propos de la manière des Africains de régler les problèmes de l’Afrique : « Si à chaque maladie vous prenez de l'aspirine, vous ne serez jamais guéri…»
Attendons de voir à partir de la deuxième année pour tirer un premier bilan objectif du gouvernement d’Abdou MBAYE sous mandat du Président Macky SALL.

Mais pour rassurer et donner aux populations les raisons de patienter, ce gouvernement doit peut-être faire preuve de plus de communication pédagogique…
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
LE RAMADAN DE BABA :
LA PANSE DE TONS
HORS JEU PAR Abdoulaye THIAM
AU-DELÀ DU FIFAGATE !
EUX & NOUS - Par Amadou Gallo DIOP
UNIVERSITES, SANTE et PERSPECTIVES de DEVELOPPEMENT DURABLE
DECRYPTAGE - Par Bacary Domingo MANE
La forme plutôt que le fond
FLASH-SANTE - Chronique du Pr Amadou Gallo DIOP
Rappel de conseils d'hygiène de vie
EUX & NOUS - Par Amadou FALL
A ces «singes» qui veulent secouer le cocotier !
EUX & NOUS - Par Makhtar Diouf
Attaques contre l’Islam les raisons d'une furie
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22