Mise à jour: 08/07/2017 à 13H34 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
DEMARRAGE OFFICIEL DE LA CAMPAGNE ELECTORALE DES LEGISLATIVES 2017, CE DIMANCHE A OO H
CHEMIN DE CROIX VERS…SOWETO
Moctar DIENG | 08/07/2017 | 10H52 GMT
 
Encore quelques heures et le lancement officiel de la campagne électorale pour les législatives de 2017 sera donné pour les 47 listes de candidats en lice à ces joutes devant élire les 165 nouveaux membres de l’Assemblée nationale dont une quinzaine issue de la diaspora. Et pour cause, c’est ce dimanche à 00H GMT que le coup d’envoi de la campagne est prévu pour départager des listes qui font de la conquête de la treizième législature un tremplin majeur vers la présidentielle de 2019.
 
Quelques heures à peine après le vote à l’Assemblée nationale de la modification de l’article L 78 du Code électoral, donnant désormais à l’électeur la possibilité de ne choisir que 05 bulletins parmi la quarantaine disponible dans les bureaux de vote, le lancement officiel de la campagne électorale pour les législatives sera donné au Sénégal. C’est en effet ce dimanche, à 00h pile, que l’ouverture de la ruée vers les suffragants sera lancée, permettant ainsi aux 47 listes de candidats en lice de déployer leurs stratégies pour capter le vote des Sénégalais. Des citoyens qui sont appelés à élire le 30 juillet prochain 165 parlementaires dont quinze de la diaspora pour prendre le relais de la douzième législature qui vient de boucler cinq années de mandat, sous la direction de Moustapha Niasse, le patron de l’Alliance des forces de progrès (Afp).
 
En face-à-face pour ce scrutin qui est perçu, à juste titre, par beaucoup d’observateurs comme une sorte de primaire avant le grand rush vers le palais présidentiel en 2019, on retrouve des acteurs aux pédigrées aussi différents les uns des autres. La mouvance présidentielle Bennoo Bokk Yaakaar, sous la tutelle du parti au pouvoir (Apr) et de son chef Macky Sall, par ailleurs chef de l’Etat, entend surfer sur sa victoire de 2012 pour conforter sa majorité à l’Assemblée nationale. Pendant cinq années en effet, la coalition au pouvoir forte de ses 119 députés a fait régner sans partage sa loi au sein de la représentation parlementaire en y votant des dispositions qui sont restées gravées dans la mémoire des Sénégalais (levées d’immunité parlementaire, modification du règlement intérieur, modification e la loi électorale…).
 
 En face, on retrouve au moins deux listes qui regroupent l’essentiel de l’opposition significative au Sénégal. On y compte ainsi la Coalition gagnante Wattu Senegaal forte du Pds (premier parti de l’opposition) et de ses alliés (Bokk Gis Gis de Pape Diop, And-Jef de Mamadou Diop Decroix, Tekki de Mamadou Lamine Diallo). A côté de cette coalition dont la tête de liste nationale est Me Abdoulaye Wade (ancien président du Sénégal de 2000 à 2012), on retrouve Mankoo Taxawu Senegaal qui regroupe Rewmi d’Idrissa Seck, le Grand parti de Malick Gakou, le Fsd/bj de Cheikh Bamba Dièye, Bess dou Niak de Serigne Mansour Sy Djamil et surtout les partisans du maire de Dakar Khalifa Sall. Un maire intronisé tête de liste nationale mais qui va probablement suivre la campagne électorale depuis la prison de Rebeuss où il est interné dans le cadre de son arrestation, suite à l’affaire liée à la gestion de la caisse d’avance de sa mairie. 
 
Ces trois coalitions, données gagnantes dans le désordre sauf cataclysme genre Macron, devront toutefois batailler ferme devant l’opposition émergente en la personne de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye (Joyyanti), de Modou Diagne Fada de Mankoo Yessal Senegaal, de Me El hadj Diouf de Leral, d’Ousmane Sonko de Pastef/Les Patriotes, de Cheikh Tidiane Gadio (Sénégal Day Dém)… Voire des listes indépendantes comme celle de Mahamadou Sao Sall avec la coalition « Assemblée bi ñu bëgg » -
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
A LA VEILLE DE LA CAMPAGNE, PASTEF/LES PATRIOTES AU BORD DE L’IMPLOSION DANS LA CAPITALE DU SUD
LA COORDINATION DE ZIGUINCHOR LACHE OUSMANE SONKO
PANEL MULTI-ACTEURS SUR L’ASSEMBLEE NATIONALE
LES DEPUTES APPELES A SERVIR LA PATRIE ET NON LE PARTI
MBOUR-MISE EN PLACE DUCOMITE ELECTORAL BBY
TANOR POUR UN SUIVI QUOTIDIEN DU RETRAIT DES CARTES D’ELECTEURS
KAOLACK/ BENNO BOKK YAAKAAR MONTE SON COMITE ELECTORAL
MARIAMA SARR HERITE DE LA DIRECTION
FATICK / ECHAUFFOUREESLORS DE L’INSTALLATION DU COMITE ELECTORAL
LES PRO-MBAGNICK NDIAYE ACCUSENT LE DIRECTEUR DU PORT
ASSEMBLEE NATIONALE-MODIFICATION DE L’ARTICLE L78 DU CODE ÉLECTORAL
LA MAJORITE VALIDE LA LOI DES…5 BULLETINS
LIBERTE PROVISOIRE POUR KHALIFA SALL
LA COUR SUPREME RENVOIE SA DECISION AU 20 JUILLET
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22