Mise à jour: 18/11/2017 à 13H24 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
An 10 de la disparition de Sembene Ousmane
DES SPECIALISTES REVISITENT SES ŒUVRES POUR SA PERPETUATION
Mariame Djigo | 18/11/2017 | 13H04 GMT
 
Pour commémorer le 10ème anniversaire de la disparition du cinéaste, Sembène Ousmane, la section sénégalaise de la Communauté africaine de culture (Cacsen), avec le soutien de l’Etat du Sénégal, organise un colloque sur le thème « Littérature, cinéma et presse : lecture du legs pluriel de Sembène Ousmane » du 23 au 25 novembre prochain au complexe cinématographique de Magic Land. En conférence de presse hier, vendredi 17 novembre, les organisateurs ont fait savoir qu’il s’agit d’un moment intense de réflexion sur la vie et l’œuvre de Sembène Ousmane pour perpétuer son héritage.
 
2007- 2017 !
 
 Dix ans après la disparition de Sembène Ousmane, la section sénégalaise de la Communauté africaine de culture (Cacsen), se souvient encore de celui que l’on considérait comme étant le «père du cinéma africain». Et cela, par l’organisation d’un colloque du 23 au 25 novembre prochain au complexe cinématographique de Magic Land sur le thème «Littérature, cinéma et presse : lecture du legs pluriel de Sembène Ousmane». 
 
Ainsi, d’éminents cinéastes, de critiques cinéma et d’universitaires de notre pays et du monde entier vont réfléchir sur la vie et l’œuvre de Sembène Ousmane. 
 
En prélude à cet évènement, le président de la section sénégalaise de la Cacsen, Alpha Amadou Sy et Cie ont fait face à la presse hier, vendredi 17 novembre, pour expliquer son importance. «Il s’agit de créer des conditions de débat sur les œuvres de Sembène Ousmane mais aussi de faire un colloque à la dimension du cinéaste», a déclaré Alpha Amadou Sy. Et si la Cacsen tient à organiser ce colloque, c’est parce que Sembène Ousmane «a été suffisamment inspiré en usant de la plume et de la caméra pour contribuer à inciter les africains à prendre en main leur propre destin». 
 
Suffisant pour le philosophe de dire : «c’est alors notre devoir en tant que militant de la culture de nous évertuer à revendiquer et à propager les œuvres de Sembène Ousmane et à continuer à sauvegarder l’héritage». 
 
Au programme de ce colloque, après la cérémonie d’ouverture de ce jeudi 23 novembre avec une leçon inaugurale qui va revisiter les œuvres de Sembène Ousmane et qui sera livrée par le critique cinéma Maguèye Kassé. En plus des témoignages sur le cinéaste, il y’aura une projection du film «Sembène» du cinéaste Samba Gadjigo qui «va montrer Sembène dans tous ses états». 
 
Pour le vendredi, il sera question de mettre en exergue la production artistique et littéraire de Sembène Ousmane en Afrique et ensuite la projection de son film « Ceddo». Le samedi 25 novembre, le colloque se terminera par un débat sur la production cinématographique et la projection du film «Faat Kiné» du cinéaste. Il faut noter qu’une exposition de photos et des livres de Sembène va accompagner le colloque. 
 
La diversité du programme fera dire à la présidente du comité scientifique, André-Marie Diagne qu’il s’agit de «restituer la dimension de Sembène Ousmane, relire les grandes étapes de sa vie pour en faire une leçon à méditer pour une jeunesse qui se cherche». Et le secrétaire général de l’Association des cinéastes sénégalais, Magatte Diop de dire, «c’est nous, acteurs culturels qui devons écrire notre propre histoire». Rappelons que les œuvres de Sembène ont été classées patrimoine national.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Seydina Omar SY, ancien ambassadeur du Sénégal
LA CULTURE N’EST PLUS LA «PRIORITE» DE NOS GOUVERNEMENTS
Professionnalisation et promotion du cinéma au Sénégal
UNE FORMATION EN SCENARIO ET UNE PROJECTION DE FILMS ORGANISEES
Littérature
PAPIS SAMBA IMMORTALISE LA MUSIQUE SENEGALAISE
Lancement officiel du projet «Destination Afrique»
JOKKOLABS ET TALENT2AFRICA SE DONNENT LA MAIN POUR AIDER LES JEUNES AFRICAINS DE LA DIASPORA
Festival international du film de famille
L’EDUCATION FAMILIALE EN DEBAT
Pré-colloque en prélude de la Fildak 2017
ABDOU LATIF COULIBALY ANNONCE 500 MILLIONS POUR LA PROMOTION DU LIVRE
RETARD DE PAIEMENT DES SALAIRES, MAUVAISE GESTION DU THEATRE NATIONAL DANIEL SORANO
LES TRAVAILLEURS DE SORANO ROUGES DE COLERE
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22