Mise à jour: 05/12/2017 à 11H31 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Déclaration de politique générale du premier ministre, après sa reconduction en septembre
DIONNE II EN ACTE
Moctar DIENG | 05/12/2017 | 11H31 GMT
 
Presque trois mois, jour pour jour, après sa reconduction à la tête du gouvernement sénégalais à l’issue des dernières élections législatives, Mahammed Boun Abdallah Dionne se présente devant la représentation parlementaire pour décliner sa deuxième déclaration de politique générale. Un discours qui échappera difficilement à l’emprise de certaines questions brûlantes comme la dette jugée trop élevée du Sénégal, le terrorisme, la situation des migrants en Lybie, le débat sur le franc CFA, les dossiers Khalifa Sall et Cheikh Tidiane Gadio.
 
Mahammed Boun Abdallah Dionne devant l’Assemblée nationale pour un Grand oral bis répétita ! Tel est le scénario auxquels les députés de la treizième législature sont appelés à se confronter ce jour, mardi 05 décembre 2017. C’est en effet à partir de ce matin (10h) que le chef du gouvernement sénégalais décline sa déclaration de politique générale devant la représentation parlementaire, près de trois mois après  sa reconduction à la tête de l’attelage gouvernemental sénégalais, suite  à sa démission à l’issue des élections législatives de juillet dernier.

D’ailleurs, pour préparer ce face-à-face du chef du gouvernement avec les parlementaires, les députés du groupe parlementaire majoritaire «Benno Bokk Yaakaar» étaient en conclave, selon certaines sources, pour s’imprégner du contenu du discours du Premier ministre et jouer leur partition dans les débats qui pourraient être électriques, en raison surtout des questions brûlantes de l’heure.

La dette jugée trop élevée du Sénégal, le terrorisme, la situation des migrants d’Afrique  subsaharienne en Lybie, le débat sur le F CFA, les dossiers Khalifa Sall et Cheikh Tidiane Gadio risquent en effet d’être au centre des débats dans cet exercice de déclaration de politique générale qui ne devrait pas être de tout repos pour le Premier ministre Dionne d’autant plus que l’opposition parlementaire semble l’y attendre de pied ferme.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Désordre lors du lancement du slogan Podor horizon 2019
AMY SECK GAYE JETTE L’ANATHEME SUR LES PRO-CHEIKH OUMAR HANN
Assemblée nationale - Affaire Khalifa Sall
L’OPPOSITION ACCULE ISMAÏLA MADIOR FALL QUI RESTE «APHONE»
Lancement du mouvement horizon 2019
ABDOULAYE DAOUDA DIALLO «REELIT» MACKY DANS LE DESORDRE
Résultats de l'Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique
LE SENEGAL, UN «BON ELEVE» INVITE A AMELIORER SES LACUNES
Pour contraindre Macky Sall à une discussion saine et utile
LA COALITION SAMM LI NU BOKK (SLB/AS) POUR UN FRONT DE L’OPPOSITION
Babacar DIOP de la Jds sur le dialogue politique
«C’EST UNE PERTE DE TEMPS»
Dialogue politique inclusif et sincère
LA SOCIETE CIVILE JOUE AU FACILITATEUR
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22