Mise à jour: 06/12/2017 à 11H14 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Inauguration du musée des civilisations noires
DIONNE PREND DATE
Mariame Djigo | 06/12/2017 | 10H58 GMT
 
Le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne était hier, mardi 5 décembre à l’Assemblée nationale pour décliner sa politique de déclaration générale. Il a saisi l’occasion pour rappeler les projets du gouvernement en vue de développer la culture. Le Chef de gouvernement a également fait savoir que le musée des civilisations noires sera inauguré en 2018.
 
Lors de sa déclaration de politique générale hier, mardi 5 décembre devant la représentation parlementaire, le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne a réitéré l’engagement du gouvernement à renforcer la promotion de la culture. C’est ainsi qu’il a listé les projets du Chef de l’Etat, Macky Sall qui devront créer les «conditions d’une meilleure structuration des filières et industries culturelles tout en préservant notre patrimoine matériel et immatériel».
 
Selon le Premier ministre, «le budget du Fonds de Promotion de l’Industrie cinématographique et audiovisuel (FOPICA) a été porté à 2 milliards pour mieux soutenir des activités de production, d’exploitation et de promotion cinématographiques et audiovisuelles».
«Le musée des Civilisations, un de nos joyaux culturels, sera inauguré en 2018»
 
Toujours dans le domaine de la culture, Mahammad Boun Abdallah Dionne a rappelé le  «programme de réhabilitation et de valorisation des lieux de mémoires, édifices religieux anciens, sites et monuments historiques, est engagé sur l’ensemble du territoire, de même que l’implantation et la rénovation d’infrastructures culturelles». 
 
C’est en ce sens qu’il a fait savoir que le «musée des civilisations noires sera inauguré en 2018». Au cours de son grand oral à l’Hémicycle, le Chef du gouvernement  n’a pas non plus manqué de souligner le «Fonds de développement des cultures urbaines (Fdcu) qui a été mis en place et le budget de la Biennale de l’Art africain contemporain renforcé». Parmi les axes en vue de développer la culture, le Premier ministre a magnifié la création de la Société sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav). «La Société sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins et la mutuelle nationale de santé des acteurs culturels participent, quant à elles, d’une volonté de garantir les droits des créateurs sur leurs produits et leur meilleure prise en charge sociale», a-t-il déclaré.
 
Face aux députés, Mahammad Boun Abdallah Dionne a fait savoir que la culture reste «un des vecteurs de la cohésion nationale, en permettant l’expression harmonieuse des identités plurielles». C’est pourquoi face aux projets déjà déclinés par le gouvernement, a-t-il ajouté,  «le Sénégal peut se féliciter du dynamisme de la création artistique nationale aussi bien dans les arts vivants que dans les arts visuels».  
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
14e Festival du film transsaharien de Zagora
PIHU, UNE ETOILE DANS LE DESERT
16e édition de la Foire du livre et du matériel didactique de Dakar
KHOUDIA MBAYE INCITE LES JEUNES A LIRE
Sortie du nouvel album de Sidy SAMB
«IDA Y VUELTA» POUR RENFORCER L’ECHANGE CULTUREL ENTRE LE SENEGAL ET L’ESPAGNE
An 10 de la disparition de Sembene Ousmane
DES SPECIALISTES REVISITENT SES ŒUVRES POUR SA PERPETUATION
Seydina Omar SY, ancien ambassadeur du Sénégal
LA CULTURE N’EST PLUS LA «PRIORITE» DE NOS GOUVERNEMENTS
Professionnalisation et promotion du cinéma au Sénégal
UNE FORMATION EN SCENARIO ET UNE PROJECTION DE FILMS ORGANISEES
Littérature
PAPIS SAMBA IMMORTALISE LA MUSIQUE SENEGALAISE
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22