Mise à jour: 17/02/2018 à 06H34 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Apres avoir traité l’Afrique de pays de merde
DONALD TRUMP RETOURNE SA VESTE
Fatou NDIAYE | 27/01/2018 | 10H50 GMT
 
Le président américain, Donald Trump semble ne pas être insensible aux critiques contre sa personne depuis qu’il a traité les pays africains «de merdre». En effet, dans une lettre adressée au président de la commission de l’Union Africaine (Ua), Moussa Faki Mahamat et aux chefs d’Etat et de gouvernement, présents au 30 sommet de l’Ua a Adis Abeba et reprise par Jeune Afrique, Donald Trump salue la coopération des Etats-Unis avec l’Afrique et réaffirme sa volonté de travailler avec le continent.
 
Le président américain commence-t-il à regretter d’avoir traité les pays africain de «pays de merde» ? Tout porte à le croire, si on se fie à la lettre qu’il a envoyée au président de la commission de l’Ua, Moussa Faki Mahamat et aux chefs d’Etat et de gouvernement réunis à Adis Abeba pour le 30 éme sommet de l’Union africaine (Ua). Selon Jeune Afrique qui a pu disposer d’une copie de la lettre, Donald Trump salue le partenariat entre les pays africains et les Etats-Unis.  «Les Etats-Unis respectent profondément les partenariats et valeurs que nous partageons avec l’Union africaine. Je veux souligner que les États-Unis respectent infiniment les Africains, et mon engagement, pour des relations solides et respectueuses avec les États africains en tant que nations souveraines, est ferme», a-t-il écrit.
 
Dans sa lettre, le président américain a salué le leadership de Moussa Faki Mahamat. Il a aussi félicité le président rwandais Paul Kagamé pour son élection en tant que président en exercice de l’UA.  Donald Trump a tenu aussi à remercier son prédécesseur Alpha Condé. Le président américain dit également que son pays «s’associe au continent pour améliorer la sécurité des transports et préserver l’immigration légale», fait remarquer Jeune Afrique. Le président américain annonce, par ailleurs, une visite prolongée du Secrétaire d’État américain Rex Tillerson en Afrique au mois de mars.
 
A signaler que les réactions de désapprobation des propos de Donald Trump sur l’Afrique ont été multiples. Rien qu’avant-hier, jeudi 25 janvier, à l’ouverture du conseil exécutif de l’UA, le président de la commission de la dite organisation, Moussa Faki Mahamat, dans son discours rapporté par Jeune Afrique, a porté sa réplique a Donald Trump. «Au moment où les assises se tiennent, l’Afrique n’a pas fini de digérer les déclarations du président des États-Unis qui ont profondément choqué par les messages de mépris, de haine, de désir de marginalisation et d’exclusion de l’Afrique qu’elles ont véhiculées. De telles déclarations, venues à la suite d’autres sur Jérusalem et la réduction des contributions au budget de maintien de la paix à l’échelle mondiale, inclinent à penser que le multilatéralisme connaît une grave crise. Le continent ne saurait se taire à ce sujet», a-t-il dit.
 
Nombreux ont été aussi les autres autorités africaines qui ont fustigé les propos du président américain. Le président Macky Sall, avait fait appel sur son compte twitter au respect de l’Afrique et des Africains. Mieux, l’ambassadeur des Etats Unis à Dakar, Tulinabo S Mushingi, avait même été convoqué par le ministre des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Sidiki Kaba.
 
Pour rappel, selon le Washington Post, le président des États-Unis Donald Trump s’est emporté jeudi 11 janvier, lors d’une réunion avec des parlementaires à la Maison-Blanche sur l’immigration qualifiant, plusieurs nations africaines ainsi qu’Haïti de «pays de merde». 
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Développement du secteur de la pêche et sante de la mère et de l’enfant
MACKY SALL LISTE LES URGENCES
Parfum de détournement de millions
LA MAIRIE DE KANEL «OUVRE» SA CAISSE
Incident mortel à la frontière Sénégalo- Bissau guinéenne
UN PELERIN BISSAU-GUINEEN TUE ET DEUX AUTRES BLESSES
33eme édition de la Ziarra annuelle de Thierno Ahmadou Saidou Balde
DANS LA FERVEUR RELIGIEUSE DE MADINATOUL HOUDA
Un mois après la tuerie de Boffa Bayotte
TOUBACOUTA TOUJOURS DANS LA PSYCHOSE
Amélioration des droits d’accès des femmes a la terre au Sénégal
LANCEMENT D’UN PROJET DE RECHERCHE-ACTION SUR LA PROMOTION D’UNE GOUVERNANCE FONCIERE
Audiences foraines à Nabadji Civol
ABDOULAYE SALLY SALL «ENROLE» 1842 PERSONNES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22