Mise à jour: 28/11/2017 à 10H18 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Malick Gakou, président du grand parti sur le combat pour la libération de Khalifa Sall
«J’ENGAGE LE GRAND PARTI A DEMEURER AU 1ER RANG»
Nando Cabral GOMIS | 28/11/2017 | 09H38 GMT
 
Le président du Grand parti se met en ordre de bataille contre le pouvoir actuel. Se prononçant pour la première fois dans une déclaration reçue du Bureau communication sur la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Ababacar Sall, effectuée le samedi 25 novembre dernier par l’Assemblée nationale, El Hadji Malick Gakou a vigoureusement dénoncé cette décision adoptée par 125 députés de la majorité qui, selon lui, «nous rend tristes et désabusés».
 
La fracture démocratique instaurée à présent comme modèle politique met en péril l’avenir de notre nation et hypothèque celui des générations futures», a déploré El Hadji Malick Gakou. «C’est évident, plus rien ne peut arrêter le président Macky Sall dans sa quête d’un second mandat. Absolument rien ! Alors tout est possible, quitte même à mettre le pays à genoux», ajoute également le leader du Grand parti pour qui «l’instrumentalisation de l’Assemblée nationale et de la justice est manifeste dans cette cabale inique incontestablement que nous touchons le fond».
 
Poursuivant son propos, l’ancien numéro 2 de l’Alliance des forces de progrès (Afp) du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, souligne ainsi «l’urgence d’intensifier le combat sur le terrain pour la sauvegarde des acquis de notre démocratie et la pérennisation des valeurs cardinales de notre si grande nation». «Soulevons notre dignité nationale pour vaincre et triompher contre les avatars de cette dictature fantasmagorique qui nous envahit et que le régime du président Macky Sall veut instaurer dans notre pays», lance Malick Gakou. «J’engage le Grand Parti à demeurer au premier rang du combat pour la libération de Khalifa Ababacar Sall, la valorisation systématique des principes démocratiques et la consolidation des vertus de notre nation», ajoute encore le président du Grand parti tout en promettant que des «initiatives hardies seront entreprises à cet égard avec les forces vives afin de gagner ce combat pour le Sénégal».    
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Dialogue politique inclusif et sincère
LA SOCIETE CIVILE JOUE AU FACILITATEUR
Levée de l’immunité parlementaire du maire de Dakar
KHALIFA VERS UN PROCES
Rejet du dialogue politique par une bonne partie de l’opposition
LA COJER AVERTIT ET TIRE SUR MADICKE NIANG
Loi des finances 2017-2018
LE GROUPE PARLEMENTAIRE LIBERAL REFUSE DE VOTER LE BUDGET
Affaires Khalifa Sall et Cheikh Tidiane Gadio
DES MEMBRES DE L’OPPOSITION ET LA LD EN BOUCLIER
Détentions de Cheikh Tidiane Gadio et de Khalifa Sall, travail du député, concertations autour du processus électoral
LE GRAND ORAL D’AYMEROU GNINGUE DEVANT… BBY
Oumar Sow coordonnateur du cojer Gabon
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22