Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Profanation de la paroisse Saint Abraham de Guediawaye
JAMRA CONDAMNE ET MET EN GARDE...
Ibrahima DIALLO | 05/02/2018 | 10H33 GMT
 
Des individus mal intentionnés ont profané la Paroisse Saint Abraham de Guédiawaye en saccageant «lâchement» des symboles de la Vierge Marie du lieu de culte, le week-end dernier. L’Organisation islamique Jamra et l’Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses Mbañ Gacce, «condamnent énergiquement» ces actes de vandalisme, exigeant que leurs auteurs «soient pourchassés et sévèrement sanctionnés, conformément à la loi.»
 
L’Organisation islamique Jamra et l’Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses Mbañ Gacce, «condamnent énergiquement les ignobles actes de vandalisme qui ont eu pour théâtre, ce week-end, la Paroisse Saint Abraham de Guédiawaye». A travers un communiqué daté d’hier dimanche et signé le bureau exécutif, Jamra & Mbañ Gacce «expriment toute leur solidarité et leur sympathie aux fidèles et aux responsables de l’Eglise catholique sénégalaise. Tout en exigeant que les auteurs de ces actes de lâcheté antipatriotiques - qui veulent vraisemblablement déstabiliser le Sénégal, en compromettant sa convivialité interreligieuse, gage de stabilité sociale - soient pourchassés et sévèrement sanctionnés, conformément à la loi.»
 
Jamra & Mbañ Gacce de renchérir: «que ces mécréants sachent surtout qu’ils ne réussiront jamais à remettre en question la coexistence pacifique interconfessionnelle au Sénégal où, depuis des siècles, par la grâce de Dieu et à la sagesse des ancêtres, musulmans, chrétiens et animistes vivent non seulement en parfaite harmonie, mais se font même volontiers d’admirables civilités, socialement consolidantes, à l’occasion des différentes fêtes religieuses.»  L’Organisation islamique dit ne pouvoir «rester indifférents face à tout acte de sacrilège de lieux de cultes, d’où qu’il vienne, se référant aux enseignements du Prophète Mouhamed (Psl), qui n’avait de cesse d’inviter ses condisciples au respect de la liberté de culte, étayée par ce précepte sans équivoque du Saint-Coran: «Vous avez votre religion, et j’ai la Mienne !» (109 :6)», précise la source.
 
Et de souligner qu’un exemple de solidarité interreligieuse, agissante, nous a été admirablement administré par nos frères catholiques lorsque, par la voix du Cardinal Théodore Adrien Sarr, l’Eglise sénégalaise avait fermement condamné, en septembre 2012, une inqualifiable agression contre l’Islam, à travers le film blasphématoire «Innocence of Muslims» du cinéaste américano-israélien, Sam Bacile. Cet «intégriste laïc» y assimilait l’Islam à un «cancer social» ! La fraternité interconfessionnelle, qui avait spontanément rejailli à l’occasion de cette épreuve, a pu témoigner combien les élites de ces deux religions monothéistes ont toujours su vibrer à l’unisson, en terre sénégalaise, en partageant mutuellement leurs joies et leurs peines, par la grâce du brassage culturel et ethnique dont nos ancêtres avaient fait leur credo, pour mieux consolider les liens familiaux multiformes qui ont toujours caractérisé la société sénégalaise, insiste la même source.
 
Déjà, l’Eglise catholique sénégalaise a connu plusieurs actes de profanation de cimetière et lieux de cultes ces dernières années, suscitant l’indignation des tous les Sénégalais. Il s’agit d’une «inadmissible razzia» au cimetière Saint-Lazare de Béthanie de Dakar, où une soixantaine de sépulcres avaient été dévastés et leurs reliques emportées, en octobre 2012. Aussi, «des vandales sans foi ni loi» ont effectué, en mars 2013, une descente similaire à l’église Marie Immaculée des Parcelles-Assainies, «en s’illustrant dans les mêmes actes de sacrilèges. Et voilà que, ce week-end, ces ennemis du bon voisinage interconfessionnel sénégalais, souvent cité en exemple à travers le monde, récidivent en saccageant lâchement des symboles de la Vierge Marie de la Paroisse Saint Abraham de Guédiawaye !», dénoncent ces organisations islamiques.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Lutte contre les aleas climatiques dans les zones agro-sylvo-pasorales
LA FAO, L’ANACIM ET LE CSE MUTUALISENT LEURS INTERVENTIONS
Protection des droits de l’enfant
UN GUIDE POUR AMELIORER LE TRAITEMENT JOURNALISTIQUE DES QUESTIONS INFANTILES
Cascade de démissions après le scandale sexuel à l’ong Oxfam
DESMOND TUTU IMITE BABA MAAL
A cause du changement de la composition du tribunal
IMAM ALIOU NDAO ET CIE RENVOYES AU 14 MARS
Demande de liberté provisoire pour Assane Camara, Ibrahima Ly et Oumar Keita
LE TRIBUNAL DIT NIET
Demande de comparution de l’ancien directeur de la section recherche et du directeur de la dic
LES AVOCATS D’IMAM NDAO REJETTENT L’ENQUETE PRELIMINAIRE
En Route Vers Pâques
L’EGLISE MONTRE LA VOIE A SUIVRE
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22