Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Conjoncture économique, déficit budgétaire, inflation…
LA BCEAO SONNE L’ALERTE
Jean Pierre MALOU | 07/12/2017 | 09H43 GMT
 
Il ressort de la quatrième réunion ordinaire du Comité de politique monétaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao), tenu hier, mercredi 6 décembre, audit siège que les Etats doivent s’investir d’avantage dans la mobilisation de recettes fiscales et à la rationalisation des dépenses publiques pour faire face à la conjoncture économique, au déficit budgétaire et à l’inflation. Thiémoko Meyliet Koné, gouverneur de la Bceao a présidé la réunion. 
 
Réuni hier mercredi 6 décembre 2017 au siège de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) dans le cadre de la quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2017, le comité de politique monétaire a noté que «sur les neuf premiers mois de l’année 2017, le déficit budgétaire, base engagements, dons compris, est ressorti à 3,5% du Pib contre 2,8% un an auparavant. Pour l’ensemble de l’année 2017, ce déficit est attendu à 4,5% du Pib contre 4,3% en 2016, pour un objectif communautaire de 3,0% à l’horizon 2019. Dans ces conditions, les efforts de mobilisation des recettes fiscales et rationalisation des dépenses publiques doivent être poursuivis», mentionne un document lu en présence du gouverneur de la Bceao Thiémoko Meyliet Koné.
 
Selon ledit document le comité a relevé que le taux d’inflation, en glissement annuel, s’est établi à 1,2% au troisième trimestre 2017 après 0,1%, le trimestre précédent. Cette évolution du niveau général  des prix  s’explique par la progression des prix des produits alimentaires, à la suite d’un approvisionnement insuffisant des marchés céréaliers locaux, en légumes et en produits pêche à 1,5% en phase avec l’objectif de stabilité des prix poursuivis par la Banque centrale.
 
Outre, le comité a noté que «la masse monétaire dans l’Union s’est encore accrue de 11,3% en glissement annuel au troisième trimestre 2017, traduisant une consolidation des actifs extérieurs nets (17,6%) et une progression des créances intérieurs (10,8%). Le taux d’intérêt moyen trimestriel du marché monétaire s’est redressé, ressortissant à 3,20% le trimestre précédent et 3,18% un an plus tôt», soutient la Bceao.
 
Suite à ces évolutions, «le comité de politique monétaire a décidé de maintenir inchangés le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérateurs d’appels d’offres d’injection de liquidité  à 2,50% et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal à 4,50%. Le coefficient de réserves obligatoires applicable aux banques de l’Union demeure fixé à 3,0%», souligne la source.
 
Toutefois, «le dynamisme de l’activité économique au troisième semestre de l’année 2017 reste maintenu», précise la noté. Lequel indique que «le taux de croissance du produit intérieur brut (Pib), en glissement annuel, est ressorti à 6,4%, porté essentiellement par la vigueur de la demande intérieure, contre 6,5% le trimestre précédent».
 
La note ajoute que «pour l’ensemble de l’année 2017, la croissance économique de l’Union est attendue à 6,7%, après 6,6% en 2016 et 6,2% en 2015».
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Ouverture de l’aéroport international Blaise Diagne
QUAND LES CHEFS D’ETAT «BOUDENT» AIBD
Pastoralisme
LES CHERCHEURS SE PENCHENT SUR LES DEFIS
Le ministre Amadou Ba sur les montants exacts des sommes recouvrées dans la traque des biens mal acquis
«IL ARRIVE QUE L’ON DISE LA MEME CHOSE AVEC DES CHIFFRES DIFFERENTS»
Mahammed Boun Abdallah Dionne, au secteur prive
«LE SECTEUR PRIVE, NOTRE FORCE DE FRAPPE»
Lancement de Sunu Entreprises
UNE NOUVELLE PLATEFORME DE VISIBILITE ET DE NOTORIETE DES ENTREPRISES
Suite à l’arrêt des importations
L’OIGNON LOCAL INTROUVABLE SUR LE MARCHE
Exploitation des ressources halieutiques
VERS LA SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE NOUAKCHOTT ET DAKAR
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22