Mise à jour: 25/11/2017 à 11H38 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Rejet du dialogue politique par une bonne partie de l’opposition
LA COJER AVERTIT ET TIRE SUR MADICKE NIANG
Jean Michel DIATTA | 25/11/2017 | 10H35 GMT
 
La Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) déplore l’absence de certains partis de l’opposition au dialogue initié le président de la République, Macky Sall. Venue présider la rencontre de partage sur le plan stratégique, dénommé Pse-Macky 2019 destiné à faire gagner le chef de l’Etat, Macky Sall dès le premier tour à l’élection de 2019, la coordonnatrice nationale de la Cojer, Thérèse Faye Diouf n’a pas manqué d’égratigner leurs adversaires politiques, non sans promettre de les attendre de pied ferme, à la veille des élections.
 
Aucune critique de l’opposition sur le processus électoral, à la veille de la présidentielle de 2019, ne sera tolérée. C’est ce que semble prévenir en substance la coordonnatrice de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer), Thérèse Faye Diouf hier, vendredi 24 novembre, en marge de la réunion de partage du plan élaboré par la Cojer pour la réélection du président Macky Sall dès le premier tour en 2019.

En effet, la «protégée» du chef de l’Etat a laissé entendre que la «politique de la chaise vide» adoptée par une bonne frange de l’opposition, dont la coalition Mankoo Taxawu Senegaal et celle Gagnante Wattu Senegaal, n’est pas «logique». Pour elle, ledit dialogue concerne toute la Nation, dès lors qu’il est question de la transparence du processus électoral et de la démocratie du pays. Donc, à son avis, l’opposition est en «marge du  vrai débat». Par conséquent, elle avertit ces derniers en ces termes : «nous les attendons de pied ferme». Pour elle, il n’est pas question l’opposition se permette de critiquer le gouvernement à la veille de la présidentielle sur le processus électoral.
 
«MADICKE N’A PAS DIT LA VERITE SUR SA DEMISSION»
 
Se prononçant sur la levée de l’immunité parlementaire du député Khalifa Sall, tant décriée par l’opposition, le maire de Diarré  s’en est aussi prise au président du groupe de l’opposition «Liberté et démocratie», Me Madické Niang, démissionnaire du comité ad hoc, mis sur pied par l’Assemblée nationale pour entendre le député-maire, Khalifa Sall. Elle estime, en fait, que «Madické n’a pas dit la vérité sur sa démission». Pour elle, l’ancien Garde des Sceaux, ministre de la Justice sous Wade ne s’est pas retiré du groupe pour des manquements sur la procédure, mais plutôt à cause des critiques faites par ses camarades de l’opposition. Donc, elle croit fermement que l’Assemblée nationale traite le dossier Khalifa Sall «dans le respect strict des textes en vigueur», non sans féliciter et encourager les parlementaires.
 
Par rapport au Plan stratégique dénommé Pse-Macky 2019, Thérèse Faye Diouf informe qu’il a pour but de réélire le patron de l’Apr dès le premier tour, en 2019. Pour ce faire, elle estime que les jeunes du parti doivent prendre les devants, d’où l’élaboration dudit plan articulé autour de 4 axes que sont la formation, l’emploi, le social et enfin la massification du parti.
Toutefois, elle n’a pas manqué de lancer un appel au Secrétaire général du parti pour un soutien. Elle pense que les jeunes «ont besoin d’être motivés, renforcés et formés pour pouvoir disposer de plus d’autonomie et d’efficacité pour faire face aux défis politiques de l’heure».
 
A noter, en outre, que le Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Apr a été convié à la rencontre pour formuler des critiques et suggestions sur ledit plan. 
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Loi des finances 2017-2018
LE GROUPE PARLEMENTAIRE LIBERAL REFUSE DE VOTER LE BUDGET
Affaires Khalifa Sall et Cheikh Tidiane Gadio
DES MEMBRES DE L’OPPOSITION ET LA LD EN BOUCLIER
Détentions de Cheikh Tidiane Gadio et de Khalifa Sall, travail du député, concertations autour du processus électoral
LE GRAND ORAL D’AYMEROU GNINGUE DEVANT… BBY
Oumar Sow coordonnateur du cojer Gabon
Récriminations contre la restructuration de la poste
LES PARTISANS DE CIRE DIA PORTENT LA REPLIQUE
Traite de migrants sub-sahariens en Lybie
MOUSTAPHA NIASSE ET L’AFP PRONENT UNE INTERVENTION IMMEDIATE
Visite de courtoisie à Castors, Dieuppeul, Derkhle
ABDOUL MBAYE REMOBILISE SES TROUPES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22