Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Pour le renforcement et la protection des intérêts des consommateurs
LA CRSE ET LES ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS NOUENT UN PARTENARIAT
Ndeye Aminata CISSE | 26/01/2018 | 11H04 GMT
 
Dans le cadre du renforcement de la protection des intérêts des consommateurs  et l’amélioration du service public de l’électricité, la Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse) a signé hier, jeudi 25 janvier, avec les associations de  consommateurs, une convention cadre de partenariat.
 
Pour renforcer et protéger les intérêts des usagers de l’électricité, la Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse) et les associations de défense des consommateurs ont paraphé hier, jeudi 25 janvier, une convention portant cadre de partenariat.

«Cette convention a pour but de formaliser et renforcer le partenariat qui existait déjà entre la Crse et les associations de consommateurs. Ces associations ont pour mission de défendre les intérêts des consommateurs. Donc, il est nécessaire de mutualiser les efforts  pour une prise en compte efficace des préoccupations des consommateurs», a indiqué Ibrahima Amadou Sarr, président de la Commission de régulation du secteur de l’électricité.

Selon lui, le gouvernement a pris d’importantes mesures  surtout en faveur du milieu rural pour harmoniser les tarifs de l’électricité. «Aujourd’hui, les conditions d’exploitation sont telles que le tarif est relativement  beaucoup plus élevé en milieu rural qu’en milieu urbain.  Le gouvernement a décidé de procéder à l’harmonisation  des tarifs et a demandé à la commission de régulation d’évaluer  une concession d’électrification », fait-il savoir.

De l’avis de Me Massokhna Kane, président de Sos consommateur qui représentait les associations de défense des consommateurs à cette rencontre, l’un des problèmes auxquels les populations sont confrontées est lié à l’électrification rurale. Par conséquent, il salue la décision prise par la Crse consistant à procéder à l’évaluation des concessions d’électrification. Par ailleurs, il appelle l’Etat, dans sa politique future,  d’envisager de donner des subventions aux associations de consommateurs comme cela se passe dans d’autres pays développés.

«C’est une mission de service public que nous faisons sans recevoir ni d’aide ni de subvention de l’Etat. On a vu des gens qui s’agitent dans des activités moins importantes  et  qui reçoivent des subventions. Donc  c’est heureux que la Crse, à l’instar d’un autre  régulateur qui est l’Artp, a pris l’initiative   d’aider les associations de consommateurs», se réjouit-il.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Ouverture de l’aéroport international Blaise Diagne
QUAND LES CHEFS D’ETAT «BOUDENT» AIBD
Pastoralisme
LES CHERCHEURS SE PENCHENT SUR LES DEFIS
Le ministre Amadou Ba sur les montants exacts des sommes recouvrées dans la traque des biens mal acquis
«IL ARRIVE QUE L’ON DISE LA MEME CHOSE AVEC DES CHIFFRES DIFFERENTS»
Mahammed Boun Abdallah Dionne, au secteur prive
«LE SECTEUR PRIVE, NOTRE FORCE DE FRAPPE»
Lancement de Sunu Entreprises
UNE NOUVELLE PLATEFORME DE VISIBILITE ET DE NOTORIETE DES ENTREPRISES
Suite à l’arrêt des importations
L’OIGNON LOCAL INTROUVABLE SUR LE MARCHE
Exploitation des ressources halieutiques
VERS LA SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE NOUAKCHOTT ET DAKAR
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22