Mise à jour: 17/02/2018 à 06H34 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Célébration de la journée internationale de la douane
LA DIVISION DE MATAM AFFICHE SES PERFORMANCES
Pape Moctar NDIAYE | 29/01/2018 | 09H34 GMT
 
L’Administration des Douanes sénégalaises, à l’Instar de la communauté internationale, a célébré ce Samedi à Matam la Journée Internationale de la Douane autour du Thème : « Un Environnement commercial sûr au service du développement Économique ». C’était durant une cérémonie présidée par le Gouverneur  chargé des Affaires Administratives, accompagné de son collège chargé du développement, en présence du Directeur régional des douanes du Nord, le  Colonel Mbaye Ndiaye, des autorités de la justice, de la police, de la gendarmerie, mais également des chefs religieux, des chefs de village, avec une forte mobilisation des soldats de l’économie de la zone Nord et des populations. 
 
Pour le directeur régional des douanes de la zone Nord, « ce sujet qui cadre avec la politique économique et sociale du Sénégal s’inscrit dans l’instauration d’un climat des affaires, favorable et efficient pour une meilleure compétitivité des entreprises afin de susciter des flux additionnels pour un Sénégal émergent ».  Le colonel Mbaye Ndiaye a déclaré aussi que la célébration de la Journée internationale de la douane permet d’échanger avec les populations, de sensibiliser les citoyens pour les engager dans les combats de développement. « Une occasion pour la douane d’inviter solennellement les populations à l’accompagner dans l’accomplissement de ses différentes missions au service de l’intérêt général », fera-t-il remarquer. Le choix de Matam s’explique par plusieurs facteurs qui se fondent d’abord par la situation stratégique que la région occupe avec des frontières ouvertes sur la Mauritanie et le Mali. En l’occurrence, un carrefour de commerce sous-régional. « La région de Matam est aussi caractérisée par sa situation géopolitique assez particulière avec son voisinage avec le Sahara pour parler des menaces qui existent actuellement et qui nous contraignent à être beaucoup plus vigilants par rapport à la sécurisation des frontières. Il y a aussi les résultats extraordinaires qui ont été réalisés par les douaniers de la région de Matam, aussi bien dans le domaine de la liquidation mais également de la lutte contre la fraude», a expliqué dans la foulée le directeur de la douane de la zone Nord.
 
Des résultats jugés positifs
 
Pour l’année 2017, la subdivision des douanes de Matam sous le commandement du colonel  Chérif Yacoub Guèye, a sur le chapitre des saisies, enregistré des résultats significatifs avec un total de saisies qui se sont élevées à 35 millions 870. 000 francs. Ces saisies sont essentiellement constituées de chanvre indien et de faux médicaments. De 4,5 kilogrammes en 2016, les douaniers ont réussi à mettre la main sur 388,7 kilogrammes de chanvre indien, soit une hausse en valeur absolue de 384,2 kilogrammes. Alors que pour l’année 2016, aucune saisie de médicaments frauduleux n’a été enregistrée, l’année 2017 s’est révélée plus porteuse car le total des saisies tourne autour de 8millions 661 .000 francs. Sur la liste des produits de contrebande, on retiendra que le sucre occupe la première place avec un montant de 25 millions devant l’huile pour 10 millions et la farine pour 3millions 030.000 francs. Les recettes contentieuses ont représenté au total 100 millions 447. 425 francs parmi lesquels 33 millions 876.900 francs représentant les amendes non encore recouvrées du fait de moratoire non échus…
 
Matériels informatiques obsolètes, vétusté des locaux et de la logistique
 
Les unités de la douane, présentes dans la région, qui nichent pour la plupart dans des bâtiments vétustes,  souffrent  aussi d’un manque d’équipements criards.  Une situation qui, pour le moins continue de fixer les différentes unités dans une position d’attente de la réalisation des différentes innovations autour des techniques de l’information et de la communication. L’autre difficulté visible au niveau de la douane porte en effet sur la logistique, si l’on sait que le parc automobile, malgré une récente dotation, est toujours insuffisant et continue de se  caractériser par la présence de vieilles 4X4 de service pour les missions. A la fin de la cérémonie officielle, la Douane  de  Matam accompagnée par le centre de secours des sapeurs-pompiers a procédé à l’incinération de 388, 7 kilogrammes de chanvre indien et des produits contrefaits.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Développement du secteur de la pêche et sante de la mère et de l’enfant
MACKY SALL LISTE LES URGENCES
Parfum de détournement de millions
LA MAIRIE DE KANEL «OUVRE» SA CAISSE
Incident mortel à la frontière Sénégalo- Bissau guinéenne
UN PELERIN BISSAU-GUINEEN TUE ET DEUX AUTRES BLESSES
33eme édition de la Ziarra annuelle de Thierno Ahmadou Saidou Balde
DANS LA FERVEUR RELIGIEUSE DE MADINATOUL HOUDA
Un mois après la tuerie de Boffa Bayotte
TOUBACOUTA TOUJOURS DANS LA PSYCHOSE
Amélioration des droits d’accès des femmes a la terre au Sénégal
LANCEMENT D’UN PROJET DE RECHERCHE-ACTION SUR LA PROMOTION D’UNE GOUVERNANCE FONCIERE
Audiences foraines à Nabadji Civol
ABDOULAYE SALLY SALL «ENROLE» 1842 PERSONNES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22