Mise à jour: 03/01/2018 à 11H24 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Retro 2017 - l’absence de radiothérapie
LA GROSSE PLAIE DE LA SANTE
Denise ZAROUR MEDANG | 03/01/2018 | 10H20 GMT
 
L’année 2017 a été fortement marquée par la panne de la radiothérapie de l’hôpital Aristide Le Dantec, la seule d’ailleurs qui jusque-là soulageait le calvaire des personnes souffrant de cancer. Cette situation a amené le ministère de Santé et de l’Action sociale à évacuer des malades vers d’autres pays comme le Maroc. Toutefois, le choix des malades éligibles à ce transfèrement a été source de polémique.
 
Dans le but de réparer le préjudice causé par la panne de l’unique appareil de radiothérapie de l’hôpital Aristide Le Dantec, le ministère de la Santé et de l’Action sociale, au cours de l’année 2017, en a commandé trois autres. Ainsi a-t-il acquis un (01) appareil de radiothérapie pour le service de cancérologie de l’hôpital Aristide Le Dantec (Hald) de Dakar, deux (02) autres appareils de radiothérapie pour l’hôpital Dalal Jamm de Guédiawaye (Dakar). La mise en fonction et début tests sur malade des deux accélérateurs de particules de l'hôpital Dalal Jamm étant pré- vue pour le courant du mois de janvier, aucune date exacte n’est toujours pas donnée pour le démarrage des phases tests. Pendant ce temps, des malades souffrant de cancer continuent à supporter en silence leurs maux tandis que d’autres rendent l’âme
 
Toujours sur les acquis en santé, le ministère peut s’estimer heureux, ainsi que la population, de l’inauguration d'un premier centre de cardiologie pédiatrique de l'Afrique de l'Ouest en partenariat avec la fondation Cuomo et la chaîne de l'espoir à l’hôpital Fann. Inauguration du premier centre des opérations d'urgence sanitaire (Cous) sur financement du gouvernement américain 
 
EQUIPEMENTS MEDICAUX 
 
Le défaut d’équipements médicaux a été source de tension dans certaines zones de Dakar. L’absence de scanner est restée une urgence. De l’avis du ministère de la Santé et l’Action sociale, les structures sanitaires de Ndioum (Saint-Louis), Fatick, Albert Royer (Fann – Dakar), ont été dotées de quatre scanners. Un lot de dix (10) groupes électrogènes pour les structures sanitaires, huit (08) tables de radiographie avec numériseurs, trois (03) radios mobiles, huit (08) autoclaves horizontales, six (06) échographes, deux (02) appareils de mammographie, cinq (05) armoires mortuaires à 6 portes, deux (02) incinérateurs de type banaliseur
 
S’y ajoutent douze (12) fauteuils dentaires, trois (03) mallettes dentaires, deux (02) appareils de radio panoramique dentaire, cinq (05) machines à laver, sans oublier des équipements pour centres de dialyse, qui ont été distribués, selon le ministère de la Santé, à des structures sanitaires se trouvant à Dakar comme dans les régions du Sénégal. Le ministère a aussi renseigné de l’acquisition d’ambulances, au nombre de cent soixante-douze (172), et de quatre (04) unités mobiles, deux (02) ambulances de réanimation (SAMU) et enfin deux (02) pirogues médicalisées pour les structures sanitaires dans les zones insulaires
 
CONSTRUCTION ET REHABILITATION DE STRUCTURES SANITAIRES 
 
A en croire la Direction des infrastructures, des équipements et de la maintenance (Diem), pour ce qui est de la construction et de la réhabilitation d’infrastructures sanitaires pour l’année écoulée, le ministère de la Santé et de l’Action sociale a achevé trois 03 hôpitaux notamment à Fatick, Ziguinchor et Dalal Jamm (Dakar), quatre (04) centres de dialyse à savoir ceux de Matam, de Saint-Louis, de Thiès et de Diourbel. A cela s’ajoutent quatre (04) centres de Santé que sont ceux de Yeumbeul (Dakar), Niakhar (Fatick), Samine et Goudomp (Sédhiou)
 
Revenant sur les extensions, la Direction des infrastructures, des équipements et de la maintenance a fait remarquer la réhabilitation de la maternité de l’hô- pital Aristide Le Dantec, le service d’Accueil et d’urgence de Roi Baudouin ainsi que les neuf (09) centres de santé de Kasnack (Kaolack), Kidira et Goudiry (Tambacounda), Mékhé (Thiès), Dagana (Saint-Louis), les centres de santé de Bakel (Tambacounda), de Salémata (Kédougou), le centre de traumato de Diamniadio (Dakar) et le Bloc opératoire de Richard Toll (Saint-Louis). Sans oublier, le centre Mère Enfant (Extension de l’hôpital d’Enfants de Diamniadio) 
 
RESSOURCES HUMAINES 
 
Rien que l’année 2017, environ 1000 agents de santé, dont 500 sages-femmes, ont été recruté pour palier au déficit de personnel dans les structures de sanitaires. Pour lutter contre la mortalité infanto-juvénile, la mise en place du couplé gagnant santé: une sage-femme et un infirmier dans presque tous les postes de santé du Sénégal fut effective. Quid du relèvement de la bourse de spécialisation de 150.000 F CFA qui a été porté à 300.000 F CFA ?
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Déficit budgétaire, absence d’infrastructures, parfum de détournement des droits d’inscriptions...
LES UNIVERSITES PUBLIQUES AU BORD DU GOUFFRE
Diourbel - Sit-in des travailleurs de l’hôpital Heinrich Lukbe
LE PAIEMENT DES SALAIRES ET DES HEURES SUPPLEMENTAIRES, SOURCE DE LA COLERE
Sédhiou - Appui a la politique publique au développement
LE MOUVEMENT ACTION SOLIDAIRE PORTE SUR LES FONTS BAPTISMAUX
Réhabilitation de l’hôpital Matlaboul Fawzeyni de Touba
LE FONSIS ACCOMPAGNE LE MINISTERE DE LA SANTE
Rétro santé
LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE POURSUIT SON CHEMIN
Grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant
ASSANE NDIAYE L’HEUREUX ELU
Programme santé 2016-2021
L’USAID ACCORDE UN FINANCEMENT DE 957 MILLIONS A 6 REGIONS MEDICALES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22