Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Financement de la réhabilitation du mole 3 du port autonome de Dakar
LA JICA OFFRE 18 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SENEGAL
Ndeye Aminata CISSE | 20/01/2018 | 10H07 GMT
 
Pour améliorer les conditions d’exploitation du Mole3 du port  et anticiper sur l’augmentation des trafics en particulier vers le Mali, l’agence de coopération internationale du Japon (Jica) a accordé au Sénégal un don de 18 milliards de Francs Cfa. En séjour au Sénégal, le parlementaire Japonais Mihara Asahika, en compagnie d’une forte délégation japonaise, a visité hier, vendredi 19 janvier,  le chantier dont le début des travaux est prévu pour le mois d’Août prochain.
 
L’agence de coopération internationale du Japon (Jica) a accordé au Sénégal un financement de 18 milliards de francs Cfa pour le projet de réhabilitation du mole 3 du port autonome de Dakar. C’est dans le cadre de la réalisation de ce projet que le parlementaire Japonais Mihara Asahika en séjour à Dakar, en compagnie d’une forte délégation japonaise, s’est rendu sur le site hier, vendredi 19 janvier, pour voir de visu le chantier dont le début des travaux est prévu pour le mois d’Août de cette année.

«A travers l’agence japonaise de coopération internationale (Jica), le gouvernement du Japon a accordé au Sénégal un don de 18 milliards de francs Cfa pour le financement de l’approfondissement du mur de quai,  la réhabilitation du hangar et de la totalité des terres pleines du mole3 », a fait savoir le président du conseil d’administration du Pad, Me Amadou Ka
 
Par ailleurs, Il indique  que ce projet va permettre d’améliorer considérablement les conditions d’exploitation pour les hommes et les engins en charge du traitement des marchandises, mais aussi la capacité à accueillir des navires cargo de plus fort tirant d’eau. « Cette infrastructure  constitue un levier stratégique pour le maintien du leadership du port de Dakar sur le transit des marchandises maliennes qui font l’objet d’une rude concurrence entre les ports de la sous Région. Il boostera les échanges sénégalo-maliens. Nous vous réitérons notre engagement à mener à bien ce projet  dans les meilleurs délais », promet-il.
 
Pour sa part, Mihara Asahiko, président du groupe d’amitié Japon-Afrique du parlement japonais pense que la réhabilitation de ce port va être non seulement bénéfique pour le Sénégal mais aussi pour le Mali. « Le Sénégal est un pays très important dans l’Afrique de l’Ouest, donc j’aimerais coopérer en tant que japonais pour créer un réseau industriel au cœur du port », a soutenu  le député japonais.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Ouverture de l’aéroport international Blaise Diagne
QUAND LES CHEFS D’ETAT «BOUDENT» AIBD
Pastoralisme
LES CHERCHEURS SE PENCHENT SUR LES DEFIS
Le ministre Amadou Ba sur les montants exacts des sommes recouvrées dans la traque des biens mal acquis
«IL ARRIVE QUE L’ON DISE LA MEME CHOSE AVEC DES CHIFFRES DIFFERENTS»
Mahammed Boun Abdallah Dionne, au secteur prive
«LE SECTEUR PRIVE, NOTRE FORCE DE FRAPPE»
Lancement de Sunu Entreprises
UNE NOUVELLE PLATEFORME DE VISIBILITE ET DE NOTORIETE DES ENTREPRISES
Suite à l’arrêt des importations
L’OIGNON LOCAL INTROUVABLE SUR LE MARCHE
Exploitation des ressources halieutiques
VERS LA SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE NOUAKCHOTT ET DAKAR
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22