A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
LIBRE PROPOS Par Abdoulaye THIAM
LE FAIR-PLAY SUD AFRICAIN, UN CAS D’ECOLE !
Abdoulaye THIAM | 11/11/2017 | 11H26 GMT
 
«Nous ne pouvons pas bénéficier d'activités corrompues pour des raisons éthiques et morales. Par conséquent, nous respecterons la directive de la Fifa visant à rejouer le match contre le Sénégal à une date à déterminer».
 
C’était la décision prise par la Fédération sud-africaine de football quand la Fifa et le TAS ont conclu à un «résultat manifestement manipulé» par l’arbitre Lamptey du Ghana le 12 novembre 2016 entre Bafana Bafana et Lions. Ils réclameront et obtiendront juste de la Fifa une prise en charge sur certains frais. Sinon, personne ne les a entendu ruer dans les brancards ou se permettre d’accuser certaines personnalités de la Fifa.
 
Face aux Lions hier, vendredi 10 novembre, les Bafana Bafana n’ont montré aucune rancune. Ils sont venus jouer un match de football pour le gagner. Ils ont perdu. Ils ont respecté la loi du sport qui voudrait qu’il y ait un gagnant ou un perdant. Et quand vers la fin du match, sur une action, un joueur sud-africain envoit Lamine Gassama au tapis, c’est la star Itumeleng Isaack Khune qui a quitté son camp pour venir calmer ses partenaires.
 
Mais ce qui a été le plus impressionnant c’est l’attitude du public. Exceptées quelques invectives sur certaines décisions de l’arbitre ou encore des huées contre Sadio Mané dans le but de destabiliser la star du football sénégalais, le public est resté fair-play.
Menés (0-2) sur leur propre pelouse du stade de Polokwane qu’ils avaient pourtant pris pour une bastion imprenable, le 12ème homme sud-africain ne s’est pas fait prié de chanter, danser à la mi-temps du match. Ce qui n’a pas manqué d’impressionner les Sénégalais.
 
Et pour cause, chez nous, nous aimons le sport particulièrement le football. Seulement certains n’acceptent qu’un seul résultat (la victoire).
 
Se croyant sorti de la cuisse de Jupiter, ces pseudo-supporters saccagent tout sur leur passage. Ils avaient condamné notre sélection à l’errance et rendu plus que salé la facture des réceptions de nos matches à l’extérieur (Marrakech, Conakry, Casablanca). Hier, encore les sud-africains nous administrait une belle leçon du fair-play. Un véritable cas d’école à méditer au pays de la Teranga (Hospitalité).
 
Abdoulaye THIAM
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Par Mody NIANG
CONCILIABULES POUR UNE RECONCILIATION DES DEUX POLES DE MAL GOUVERNANCE (SUITE) : Une boulimie foncière à nulle autre pareille
Par Mody NIANG
CONCILIABULES POUR RECONCILIER DEUX POLES DE LA MAL GOUVERNANCE (SUITE) : LA ROCAMBOLESQUE RENOVATION DE ‘’LA POINTE DE SANGOMAAR’’ !
Par Mody NIANG
CONCILIABULES POUR RECONCILIER DEUX POLES DE LA MAL GOUVERNANCE, SUR NOTRE DOS !
Eux & Nous par FADEL DIA
FAMILLE, QUE DE FAUTES ON COMMET EN TON NOM !
Par Mody NIANG
ENCORE DU CINEMA, MONSIEUR LE PRESIDENT-POLITICIEN !
PAR MODY NIANG
AFFAIRE DITE DE RETRO-COMMISSIONS DE 12 MILLIARDS : DE QUEL COTE LA VERITE SE SITUE-T-ELLE ?
EUX & NOUS PAR EL HOUSSEYNOU LY ,ANCIEN FONCTIONNAIRE INTERNATIONAL
SOUS MANKEUR NDIAYE, LES RETENTISSANTS SUCCES DIPLOMATIQUES DU PRESIDENT MACKY SALL
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22