Mise à jour: 21/11/2014 à 11H46 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
KEDOUGOU
Le lycée technique, industriel et minier réalise 100% au BTS électromécanique
Boubacar TAMBA | 07/08/2013 | 07H05 GMT
 
Cette année, avec l’approche par compétences, le lycée technique, industriel et minier de Kédougou s’est merveilleusement illustré. L’établissement a en effet vu passer avec succès tous ses 22 candidats au Brevet de Technicien Supérieur en électromécanique. Une fille fait partie de la promotion, elle a présenté un projet en pasteurisation.
 
Le lycée technique, industriel et minier de Kédougou a, cette année, réalisé le carton plein au BTS électromécanique. Tous les 22 étudiants ont réussi avec brio aux examens de fin de formation. Ils ont chacun conçu et développé un projet en phase avec les réalités du milieu, lequel projet est soutenu devant un jury dans sa partie mécanique,  électrotechnique ainsi que dans sa partie économique d’autant plus que les compétences entrepreneuriales des jeunes diplômés devaient aussi être prouvées.

Parmi les projets présentés par ces étudiants figurent en bonne place une centrifugeuse d’orpaillage, une décortiqueuse d’arachide, un monte charge, un groupe électrogène, un compacteur de paille, du matériel de pasteurisation, de rinçage de fonio. Maintenant que ces jeunes, dont une fille, ont leur parchemin en poche, ils devront faire face à l’épineuse problématique de l’emploi.

Sur cette question,  Bilaly Bâ, le chef du service de la maintenance de la Sodefitex laissera entendre que « le problème ne doit guère se poser dans la mesure où ce sont des profils très recherchés par les industries. Nous en recrutons beaucoup à la Sodefitex comme techniciens de terrain donc des chefs de car ou de section. Les compagnies minières en recrutent aussi ainsi que la Compagnie Sucrière Sénégalaise ».

Le lycée technique, industriel et minier de Kédougou qui réalise d’excellentes choses, surtout ans le domaine  minier, est malheureusement peu connu, surtout des jeunes de la région de Tambacounda.
 
Afficher tous les commentaires (0 )
 
 
MANIPULATION, PILOTAGE A VUE, CONTRE-VERITES, DEFICIT D’ENSEIGNANTS DANS LE SYSTEME EDUCATIF
LE SAEMSS CHARGE SERIGNE MBAYE THIAM
JOURNEE INTERNATIONALE DES TOILETTES
LE COGAPO SENSIBILISE LES FEMMES SUR LES INFECTIONS
EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 7 NOVEMBRE POUR RECLAMER LEUR AFFECTATION
LES DIPLOMES DE LA FASTEF CAMPENT TOUJOURS SUR LEUR POSITION
EDUCATION DE QUALITE
UNE UNITE SYNDICALE EN PERSPECTIVE
OUVERTURE DES FRONTIERES MARITIMES ET AERIENNES AUX PAYS TOUCHES PAR EBOLA
LE SENEGAL RENFORCE SON DISPOSITIF DE SURVEILLANCE
EBOLA / SELON LE CHEF DU SERVICE DES MALADIES INFECTIEUSES DE FANN
LE RISQUE DEMEURE, LA VIGILANCE A RENFORCER
L’ABSENCE DES ŒUVRES UNIVERSITAIRES : LOGEMENTS, RESTAURATIONS, VOLET MEDICAL
LES INQUIETUDES DES ETUDIANTS DE L’UVS
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22