Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Guéguerre au sein de l’Apr de Podor
LE «MEER» MET EN GARDE LE CHEIKH OUMAR HANN
Jean Michel DIATTA | 08/02/2018 | 10H38 GMT
 
Profitant de la 3ème édition de sa journée porte ouverte organisée à l’intention des nouveaux bacheliers, le Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer) de Podor s’en est pris au Directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud). Abdoul Bousso, coordonateur du Meer/Podor et compagnie accusent Cheikh Oumar Hann de «semer la division» dans les rangs  du parti au pouvoir au niveau du département, non sans le mettre en garde.
 
Ce n’est pas pour demain la paix des braves au sein de l’Alliance pour la République (Apr) dans le département de Podor. La guerre de tranchées à laquelle se livrent les deux responsables apéristes dudit département pour le leadership de la localité, notamment le ministre des Infrastructures Abdoulaye Daouda Diallo (Add) et son rival Directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), Cheikh Oumar Hann se poursuit de plus belle. Hier, mercredi 7 février, ce sont les élèves et étudiants de Podor qui sont entrés dans la danse pour, non seulement se ranger derrière le «coordonateur départemental de Podor», non moins ancien ministre de l’Intérieur et mais surtout pour fustiger le comportement du rival de leur coordonateur départemental. En effet, profitant de la 3ème édition de sa journée porte ouverte initiée pour accueillir les nouveaux bacheliers dudit département, Abdoul Bousso, coordonnateur du Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer) de Podor et compagnie, qui se réclament «sentinelles du président de la République», Macky Sall et du ministre Add, disent «trop, c’est trop» au Dg du Coud.
 
Les jeunes poulains du ministre Abdoulaye Daouda Diallo accusent Cheikh Oumar Hann d’avoir expulsé les étudiants du département des chambres qu’ils occupaient à l’Ucad. Pis, ils dénoncent une «gestion partisane» du maire de Ndioum au sein du campus, non sans lui reprocher d’avoir mené des «tournées sectorielles» sans l’aval de la coordination départementale et d’avoir divisé l’Apr du département. Poursuivant, Abdoul Bousso et compagnie, qui reprochent à la tête de liste départementale de Benno à Podor, lors des législatives dernières d’être à l’origine des seulement 64% obtenus par la coalition, en dépit de toutes les réalisations du chef de l’Etat, mettent en garde celui-ci et ses affidés. Pour eux, «toute personne obnubilée par ses propres intérêts essayant de semer la discorde et la division dans le département se heurtera aux étudiants du Meer/Podor». Ils se disent «déterminés à travailler pour la réélection du président Macky Sall dès le premier tour».
 
Cela, tout en étant prêts à en découdre avec les militants qui ne sont «pas disciplinés», à qui ils invitent à «se ranger derrière Add».
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Formation diplômante des IA, MC et PC, recrutement des inspecteurs, décret du corps des administrateurs scolaires
A L’HEURE DES REVENDICATIONS PEDAGOGIQUES
Suivi du programme national de développement sanitaire
DIOUF SARR POUR LA MUTUALISATION DES RESSOURCES
Difficiles conditions d’accès des populations aux structures sanitaires
AMADOU KANOUTE PLAIDE POUR DE BONNES POLITIQUES PUBLIQUES
Pour améliorer la prise en charge de la sante et survie de l’enfant
L’INSTITUT SOCIAL DE PEDIATRIE LANCE UN MASTER
Enseignement technique et formation professionnelle
DIONNE ANNONCE PLUS 81 MILLIARDS D’ICI 2020
Kaolack -promotion de la relève syndicale
PRES DE CINQUANTE PARTICIPANTES S’INVESTISSENT
Mise en œuvre de la loi d’orientation sociale
L’ETAT ANNONCE UNE PANOPLIE DE MESURES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22