Mise à jour: 09/01/2017 à 13H12 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
L’ENSEIGNANT CHERCHEUR ABDERRAHMANE NGAÏDÉ SUR LA CRISE QUI SECOUE LES «VERTS» DE COLOBANE
«LE PARTI SOCIALISTE EST EN AGONIE»
Nando Cabral GOMIS | 09/01/2017 | 11H13 GMT
 
L’Enseignant chercheur au département d’histoire à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad), Abderrahmane Ngaïdé, a assuré hier, dimanche 8 janvier, que le Parti socialiste est en agonie. Invité du jour de l’émission Objection de la radio Sud fm (privée), l’historien mauritanien enseignant à l’Université Cheikh AntaDiop, a indiqué que l’interpellation des responsables du Parti socialiste et des militants proches du maire de Dakar est l’interprétation manifeste du combat des hommes.
 
L’Enseignant chercheur au département d’histoire à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad), Abderrahmane Ngaïdé est formel : le Parti socialiste est en agonie. Invité du jour de l’émission Objection de la radio Sud fm (privée) hier, l’historien mauritanien qui se  prononçait sur les interpellations des responsables et des militants du parti du poète président Léopold Sédar Senghor, proches du maire de Dakar, Khalifa Sall, a indiqué que cette situation prouve que le Parti socialiste est dans une longue agonie qui découle d’une interprétation du combat des hommes. «L’interpellation des responsables du Parti socialiste et des militants proches du maire de Dakar est l’interprétation manifeste du combat des hommes. Le Parti socialiste est dans une longue agonie, il vieillit sur ses pieds. Il est en train de se démanger, il doit se baisser pour gratter un peu son pied et en se baissant, il fait tomber quelque chose. C’est ça qui arrive au Parti socialiste», a déclaré le professeur Abderrahmane Ngaïdé. 
 
Dans le sens de conforter son analyse sur la crise que traverse cet ancien parti au pouvoir, l’invité de notre confrère Baye Oumar soutient par ailleurs que le maire de Dakar présenté par certains observateurs de la scène politique nationale comme la principale cible de ces arrestations du fait de son ambition présidentielle inavouée, est placé devant le fait accompli. «Niasse était déjà parti ou non, Djibo Leyti Kâ pareil, beaucoup de gens sont partis, c’est la même chose. Aujourd’hui, je pense que Khalifa Sall est devant le fait accompli et nous sommes tous témoins de ce fait accompli. Sa démarche est le fait accompli, tout est le fait accompli. Essayons donc de comprendre ce qui se passe dans le Parti socialiste entre les hommes. Ce n’est plus une ligne politique qu’on défend peut être mais c’est le combat des hommes», précise l’Enseignant chercheur. 
 
Avant de conclure : «Je crois que ce combat s’est annoncé depuis très longtemps, il y a des critiques fondées ou mal fondées à travers la gestion du parti ou d’autres éléments qui peuvent nous informer davantage. Mais comme les politiciens sont très forts en confidence, on ne peut pas comprendre réellement ce qui se passe mais on peut voir puisque la démarche de Khalifa Sall est très claire, il veut bien être président de la République. Il en a la latitude et la légitimité de le demander. Ils (les partisans de Khalifa Sall-ndlr) ont aussi la latitude et la légitimité de demander un changement à l’intérieur du Parti socialiste».
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
BOUNAMA SALL, SECRETAIRE GENERAL NATIONAL DES JEUNESSES SOCIALISTES
«KHALIFA SALL EST LA BOTTE SECRETE DE WADE»
DEFENSE ET PARTIES CIVILES FONT APPEL DU PROCES DE HABRE
LES ELEMENTS NOUVEAUX
PROCES EN APPEL DE L’ANCIEN PRESIDENT TCHADIEN
HISSEIN HABRE, LE DERNIER RECOURS
MAME MBAYE NIANG SUR LE LIMOGEAGE DU DIRECTEUR DU PRODAC
«J’AI PROPOSE QUE JEAN PIERRE SENGHOR SOIT RELEVE…»
DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE
NIANING ETRENNE SA MAISON DE L’EAU
KAOLACK - ECHEANCES ELECTORALES 2017/2019
L’AFP POURSUIT SON PLAN DE REACTIVATION DE SES RESEAUX
KOUNGHEUL - POUR UNE VICTOIRE DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE AUX LEGISLATIVES
ALIOUNE BADARA LY SONNE LA MOBILISATION DES JEUNES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22