Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Les cadres de l’Apr sur l’appel du pds à manifester lors de la visite de Macron
«LE SENEGAL EN MARCHE NE SE LAISSERA PAS DIVERTIR»
Jean Michel DIATTA | 02/02/2018 | 15H49 GMT
 
La Convergence des cadres républicains (Ccr) de l’Alliance pour la République (Apr) est montée au créneau hier, jeudi 1er février pour recadrer les responsables du Parti démocratique sénégalais suite à l’appel à manifester qu’ils ont lancé à l’accueil de Macron.
 
S’exprimant lors d’une conférence de presse, le ministre conseiller Mor Ngom a jugé «regrettable» cet appel  et qualifié les libéraux d’être des «aigris nostalgiques». 
 
Traitant ainsi Oumar Sarr, coordonnateur adjoint du Pds et compagnie d’«aigris nostalgiques», Mor Ngom a tenu à rappeler que «l’accueil d’un chef d’Etat hôte étranger n’a jamais été un instant de clivages dans notre pays». «Il est hélas regrettable de constater que la haine aujourd’hui continue de traverser un pan entier du Pds allant jusqu’à appeler à violer les règles de bienséance de Téranga, Adn de notre pays depuis des temps immémoriaux», s’est désolé le maire de la commune de Ndangalma (département de Bambey et région de Diourbel).
 
 Et de préciser dans la foulée : «Le président Emmanuel Macron vient en visite officielle au Sénégal pour, entres autres, co-présider la Conférence de financement du partenariat mondial pour l’éducation. Un investissement pour l’avenir qui se tiendra à Dakar, le 1er et le 2 février 2018. Cette conférence cherche à mobiliser 3.1 milliards de dollars de la part des bailleurs pour la période 2018-2020».

Poursuivant son propos, Mor Ngom haussera le ton tout en rappelant que le Sénégal en marche ne se laissera pas divertir. «Le Sénégal en marche ne se laissera pas divertir par une bande d’aigris nostalgiques d’un régime qui avait foulé au pied les règles de démocratie, nos valeurs sociologique ainsi que la destruction de notre économie nationale».
 
 Et de conclure avec force: «L’opposition aigrie doit se convaincre que le Sénégal a largement dépassé les 36 km d’autoroute de 2012 pour aujourd’hui s’inscrire dans des schémas plus structurants comme l’autoroute Ila Touba, le pôle urbain de Diamniadio, le Ter, le Puma, le Pudc, les bourses de sécurité familiale, Promovilles, le solaire à suffisance …».
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Procès de la caisse d’avance de la mairie de Dakar
L’AJE RECLAME A KHALIFA SALL ET CIE 6.830 MILLIARDS
Polémique autour de l’accord sur le gaz sénégalo-mauritanien
MACKY «TACLE» IDY
Me Ousmane Diagne, avocat Etat du Sénégal
PLAIDOIRIE POUR UNE CONFIRMATION DES DELITS RETENUS CONTRE LES PREVENUS
Me Baboucar Cissé, du collectif des avocats de l’Etat
«LES PREVENUS SONT COUPABLES ET IL CONVIENT DE LES CONDAMNER»
Organisation d’élections transparentes, modification du code électoral…
BENNOO BOKK YAAKAAR «RECADRE» L’OPPOSITION
Candidature plurielle pour battre Macky Sall à la présidentielle de 2019
L’OPPOSITION VOTE «OUI»
Accord bilatéral sur le gaz signe entre le Sénégal et la Mauritanie
IDY «PRESSE» MACKY
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22