Mise à jour: 24/11/2017 à 11H45 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Arrestation de Cheikh Tidiane Gadio aux Usa
LE TCHAD DENONCE UN ACHARNEMENT CONTRE LE PRESIDENT IDRISS DEBY
Ibrahima DIALLO | 24/11/2017 | 11H28 GMT
 
L’affaire Cheikh Tidiane Gadio a un impact réel sur les relations déjà tendues entre l’administration Trump et les autorités tchadiennes.  Selon Rfi, le gouvernement tchadien a réagi au communiqué du ministère américain de la Justice annonçant l'interpellation de l'ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, dans une affaire de corruption internationale. Il aurait remis la somme de 2 millions de dollars à Idriss Déby Itno, président du Tchad.
 
Pour la porte-parole du gouvernement tchadien, Madeleine Alingué, il ne s'agit ni plus ni moins que d'un acharnement contre le Tchad et son président. «Face à cette énième allégation mensongère, le gouvernement de la République du Tchad tient à apporter un démenti formel à cette honteuse affabulation», a dit Madeleine Alingué. «Le gouvernement exprime son indignation et s'interroge sur cet acharnement contre notre chef de l’Etat», a-t-elle dénoncé.

Assurant que depuis l’exploitation du pétrole, le président Idriss Déby Itno a toujours œuvré pour la transparence et la bonne gestion des ressources naturelles. Suffisant pour que «le gouvernement de la République du Tchad s'insurge contre l'attitude du gouvernement américain et certaines officines qui visent à ternir l'image du Tchad et de son président».
 
En effet, le dernier communiqué de presse du vice-ministre américain de la Justice, Kenneth Blanco accusait le président tchadien, Idriss Déby Itno, de corruption internationale et de blanchiment d'argent en touchant un pot de vin de 2 millions de dollars en échange de sa bienveillance envers les intérêts d’une entreprise chinoise. En plus du président tchadien, et de Cheikh Tidiane Gadio, le ministre des Affaires étrangères de l’Ouganda, Sam Kutesa, est également cité dans cette affaire. Déjà, fin septembre dernier, les relations entre le Tchad et les États-Unis se sont fortement détériorées après la publication du décret migratoire du président Donald Trump interdisant de façon permanente aux ressortissants tchadiens d’entrer au pays de l’Oncle Sam.

Et, cette arrestation de l’ancien ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Cheikh Tidiane Gadio, vendredi dernier à New York, ne fait qu’envenimer  ces relations «exécrables» entre Ndjamena et Washington dont elle est d’ailleurs la conséquence, selon des observateurs.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Renforcement de capacité dans l’analyse et la prévention de conflit
20 JOURNALISTES DE 9 PAYS DE LA CEDEAO BENEFICIENT D'UNE FORMATION DE 3 JOURS
CONSEQUENCES DE L’INCENDIE DU «PARC LAMBAYE» DE PIKINE
MACKY ORDONNE L’AUDIT GENERAL DE TOUS LES MARCHES ET CENTRES COMMERCIAUX
Lancement officiel de sa fibre optique
SONATEL/ORANGE REND VISITE A SA 1ERE CLIENTE FIBREE
Kaolack - Diffusion de systèmes d’enseignement multiformes au Sénégal
APRES LE FRANÇAIS, LES PARTENAIRES TURQUES SE TOURNENT VERS LE CORAN
MEdays, forum, laboratoires d’idées, espaces de dialogue et de réflexions
CES THINK THANK QUI MONTRENT LA VOIE EN AFRIQUE
Sécurité alimentaire à Kanel
8335 MENAGES AFFECTES ATTENDENT LES VIVRES DE L’ETAT
Kaolack - lancement des festivités du centenaire de la commune
L’IMPACT SUR DEVELOPPEMENT LOCAL ATTENDU
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22