Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Intégration du genre dans les politiques énergétiques
LES ACTEURS METTENT EN PLACE UN CLUSTER GENRE ET ENERGIE
Ndeye Aminata CISSE | 19/01/2018 | 09H25 GMT
 
L’Ong Energie 4 Impact  et d’autres acteurs intervenant dans le secteur de l’énergie et du genre, ont procédé hier, jeudi 18 janvier, au lancement du cluster genre et énergie au Sénégal. L’objectif de ce cluster et de consolider et de coordonner l’activité de toutes les parties prenantes  pour tirer un meilleur profit des liens entre le genre et l’énergie.
 
Pour relever le défi de la prise en compte  effective du genre dans les politiques  et programmes énergétiques et résoudre les problématiques liées à l’inexistence de mécanismes financiers appropriés  et au manque de synergie d’actions entre les parties prenantes que l’Ong Energie 4 impact et d’autres acteurs ont mis sur pied un cluster genre et énergie au Sénégal.
 
«C’est une plateforme où tous les acteurs intéressés par la question genre et énergie se retrouvent pour essayer d’échanger  et de travailler en synergie pour mutualiser leurs actions. Ce qui va permettre de rationnaliser les ressources matérielles, humaines  et financières. On travaille pour le même pays donc il faudrait que chacun sache ce que fait l’autre pour qu’il n’ait pas de doublon», a expliqué Louis Seck, le directeur pays de Energie 4 Impact.

Pour lui, l’accès universel à l’énergie ne pourra se faire que si toutes les composantes de la population s’y mettent notamment les femmes. « Dans bien des cas, on voit que la femme n’est que consommatrice et pourtant elle est au cœur du système énergétique. Donc on ne peut pas les exclure des instances de  décisions. L’intégration du genre dans les politiques du secteur de l’énergie est extrêmement importante, parce que cela nous permettra d’atteindre l’accès à l’énergie pour tous en 2030 », a-t-il indiqué.
 
Par ailleurs, M Seck trouve que la multiplicité des acteurs intervenants sur la question de l’accès à l’énergie des femmes appelle la nécessité de disposer d’un outil de plaidoyer et de sensibilisation afin de mieux capter les financements innovants à l’instar du crédit carbone , fonds vert climat.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Ouverture de l’aéroport international Blaise Diagne
QUAND LES CHEFS D’ETAT «BOUDENT» AIBD
Pastoralisme
LES CHERCHEURS SE PENCHENT SUR LES DEFIS
Le ministre Amadou Ba sur les montants exacts des sommes recouvrées dans la traque des biens mal acquis
«IL ARRIVE QUE L’ON DISE LA MEME CHOSE AVEC DES CHIFFRES DIFFERENTS»
Mahammed Boun Abdallah Dionne, au secteur prive
«LE SECTEUR PRIVE, NOTRE FORCE DE FRAPPE»
Lancement de Sunu Entreprises
UNE NOUVELLE PLATEFORME DE VISIBILITE ET DE NOTORIETE DES ENTREPRISES
Suite à l’arrêt des importations
L’OIGNON LOCAL INTROUVABLE SUR LE MARCHE
Exploitation des ressources halieutiques
VERS LA SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE NOUAKCHOTT ET DAKAR
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22