Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Diourbel / Assemblée générale des travailleurs de la Sonacos
LES AUTORITES INVITEES A TROUVER UNE SOLUTION
Adama NDIAYE | 03/02/2018 | 09H55 GMT
 
Les travailleurs de la Sonacos,  affiliés au Syndicat national des corps gras  en assemblée générale dans les locaux de l’usine,  sonnent l’alerte. Ces agents qui dénoncent la gestion  solidaire  de l’actuel  Directeur Général de la Sonacos, Pape Dieng,  invitent les autorités à résoudre la situation dans laquelle est plongée cet établissement où l’endettement durant ces 2 ans avoisine les 75 milliards.
 
La situation de la Sonacos Sa est catastrophique, selon les travailleurs de cet établissement industriel qui ont fait face à la presse hier,  vendredi,   à l’occasion de leur assemblée générale.  Ces agents dénoncent, avec la dernière énergie, la gestion solitaire de  Pape Dieng, l’actuel Directeur Général de la Sonacos Sa. Cette société  s’est endettée à hauteur de 75 milliards, soit 23 milliards l’année dernière et 50 Milliards pour la collecte de cette année chiffrée à 200 000 tonnes. Thié Mbaye Ndiaye, le secrétaire général de la section locale du syndicat national des corps gras  explique : «nos attentes ont été déçues après la nomination de Pape Dieng, l’actuel Directeur Général. Nous n’avons pas vendu de l’huile brute.
 
Les tourteaux sont à moitié brûlés à Kaolack. Les graines qu’on avait décortiquées sont  stockées dans de mauvaises conditions. Les prestataires qui déchargent les graines ne sont plus payés depuis 2016. On a collecté rien qu’à Diourbel 35000 tonnes. Et aucun franc n’est  encore payé». Et d’ajouter : «ce que nous voulons est que les autorités de ce pays nous écoutent d’une oreille attentive et d’une réaction très prompte. Les graines sont en train de se détériorer parce qu’elles sont mal entretenues.
 
Le brasage reste à désirer. Il n’y a pas suffisamment de bâches. Nous sommes tous dans une pression car nous avons clamé partout que nous pouvons relever le défi. Ces travailleurs n’ont pas manqué de remercier le chef de l’Etat pour avoir respecté ses promesses  de campagne en mai 2015  en redorant  le blason de l’usine. Nous  n’arrivons pas à démarrer parce rien n’a été vendu l’année dernière. Ces travailleurs soutiennent que le Directeur Général refuse de recruter du personnel, car il n y’ a  que de 188 agents au niveau des établissements de la Sonacos sa»  .
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Lutte contre les aleas climatiques dans les zones agro-sylvo-pasorales
LA FAO, L’ANACIM ET LE CSE MUTUALISENT LEURS INTERVENTIONS
Protection des droits de l’enfant
UN GUIDE POUR AMELIORER LE TRAITEMENT JOURNALISTIQUE DES QUESTIONS INFANTILES
Cascade de démissions après le scandale sexuel à l’ong Oxfam
DESMOND TUTU IMITE BABA MAAL
A cause du changement de la composition du tribunal
IMAM ALIOU NDAO ET CIE RENVOYES AU 14 MARS
Demande de liberté provisoire pour Assane Camara, Ibrahima Ly et Oumar Keita
LE TRIBUNAL DIT NIET
Demande de comparution de l’ancien directeur de la section recherche et du directeur de la dic
LES AVOCATS D’IMAM NDAO REJETTENT L’ENQUETE PRELIMINAIRE
En Route Vers Pâques
L’EGLISE MONTRE LA VOIE A SUIVRE
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22