Mise à jour: 17/02/2017 à 11H26 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud à moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
SENEGAL - NIGERIA (23 MARS) ET COTE D’IVOIRE-SENEGAL (27 MARS)
LES «LIONS» REPRENNENT DU SERVICE A LONDRES ET A PARIS
17/02/2017 | 11H20 GMT
 
La Fédération sénégalaise de football (FSF) qui a invité les Lions, quarts de finaliste de la CAN 2017 «à continuer de grandir pour assouvir les ambitions légitimes du peuple sénégalais à un sacre continental» à l’édition de 2019, joueront deux matchs amicaux contre les Super Eagles de Nigeria et les Eléphants de Côte d’Ivoire au mois de mars.
 
La confirmation a été faite lors de la première réunion du Comité exécutif de l’instance dirigeante du football sénégalais d’après Gabon 2017.
 
La Fédération du Sénégal de football souhaite que les Lions continuent de s’inscrire dans la progression et dans ce sens, elle veut qu’elle s’attaque aux plus grosses écuries du continent. Même si le Nigeria qui jouera contre le Sénégal le 23 mars à Londres n’a pas pris part à la 31-ème édition de la CAN et que les Eléphants, l’adversaire des Lions le 27 mars à Paris n’ont pas particulièrement brillé au Gabon, il reste qu’ils font partie des plus grosses écuries du continent selon les dirigeants sénégalais. «Continuer à grandir, c’est se jauger face aux meilleurs afin de démarrer dans les meilleures conditions les éliminatoires de la CAN 2019 et de poursuivre en août par les qualifications à la Coupe du monde 2018», a dit le président de la FSF, Me Augustin Senghor, faisant le compte rendu de la rencontre devant la presse.
 
Le Sénégal jouera son premier match éliminatoire de la CAN 2019 contre la Guinée Equatoriale à Dakar en juin avant de livrer une double confrontation au Burkina Faso fin août - début septembre pour la Coupe du monde 2018. Le Comité exécutif de la FSF qui a estimé que le sélectionneur du Sénégal, AliouCissé a atteint son «objectif contractuel», l’a exhorté «à faire les ajustements nécessaires pour permettre à son équipe de franchir de nouveaux paliers». «La CAN 2017 a été une compétition maîtrisée et elle doit servir de rampe de lancement pour les échéances futures», a ajouté le président Senghor qui a remercié les autorités gouvernementales sénégalaises d’avoir été derrière les Lions qui ont été mis dans les conditions de performance.
 
«Avec les espoirs suscités par la CAN, on doit résolument être engagé à aller de l’avant», a poursuivi le président de la FSF. Le Comité exécutif de la FSF a fixé aux Juniors qui doivent prendre la CAN des moins de 20 ans prévue du 26 février au 12 mars, «l’objectif minimum du carré d’as».
 
«Cette génération doit atteindre au moins les demi-finales pour continuer de grandir», a-t-il conclu soulignant que l’objectif est de faire aussi bien «au moins» que la précédente qui a été finaliste l’édition précédente en 2015 avant d’être demi-finaliste de la Coupe du monde.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
JUDO- 19e EDITION DU TOURNOI INTERNATIONAL DE DAKAR
SEULS 10% DU BUDGET PREVISIONNEL
BASKET-BALL-TOURNOIS QUALIFICATIFS DE LA ZONE 2
DES EXPATRIES ATTENDUS EN RENFORTS
COOPERATION
LE SPORT SENEGALAIS A L'HONNEUR A RENNES
1er TOUR COUPE DE LA LIGUE
LE JARAAF REUSSIT LE CARTON FACE A LA RENAISSANCE
BASKETBALL MASCULIN-COUPE ST MICHEL
PLACE AUX QUARTS DE FINALE
PREMIERE EDITION «ACADEMY MBAPATT TOUR»
LE «JACKPOT» AU PHENOMENAL REUG REUG
WEEK-E ND DES LIONS
SADIO MANE CLAQUE UN DOUBLE, SALIOU CISS ET MOUSSA SOW BUTEURS
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22