Mise à jour: 10/01/2017 à 10H52 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud à moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
DIOMANSY KAMARA ANCIEN ATTAQUANT DES LIONS ET CONSULTANT DE CANAL+
«LES LIONS SONT ASSEZ ARMES POUR FAIRE UNE TRES GRANDE CAN»
Omar DIAW | 10/01/2017 | 10H47 GMT
 
Diomansy Kamara pense que l’équipe du Sénégal est assez armée pour réussir une grande Coupe d’Afrique des nations dans l’édition Gabon 2017 qui se dispute du 14 janvier au 5 février prochain.  « Les Lions sont assez armés pour faire une très grande Can. L’objectif premier, c’est de sortir au premier tour. Ce que je demande est que l’on fasse l’union sacrée autour de l’équipe. Il faut laisser passer les trois premiers matchs et on fera le bilan ensuite. J’y crois et je pense que la mayonnaise va prendre». 
 
L’ancien attaquant des Lions, passé aujourd’hui consultant sportif de la Chaine Canal +,  porte toutefois le costume d’outsider aux Lions. «Aliou Cissé leur a fait comprendre ce que  le Sénégal attendait. Beaucoup voit le Sénégal  comme favoris, mais c’est une équipe d’outsider. Cette  équipe nationale est encore dans les starting blocks. Ils ont gagné  six matchs sur six mais au niveau de la qualité de jeu elle ne nous a pas complètement convaincu. Ce serait bien que l’on arrête de penser à 2002 qui est une référence dans le football sénégalais. Mais cela remonte à 15 ans », soutient-il. Poursuivant son analyse, le consultant de Canal souligne qu’il faut laisser les jeunes écrire leurs propres histoires.  « Ce qui est intéressant est qu’il y a une union nationale autour de l’équipe. On le sens au niveau du peuple. Ce qui est important, c’est de ne pas envoyer des signaux négatifs. On devrait laisser Aliou Cissé travailler sereinement. Il a des joueurs de très grands talents »,  note-t-il. 
 
Aboubacry Ba : « La pression est moindre »
 
Pour sa part Aboubacry Ba,  journaliste de Canal + relève que  la pression est moindre par rapports aux deux dernières compétitions auxquelles le Sénégal a participé et soldées par deux échecs. « La pression est moindre. Les deux échecs de 2012 et 2015 combinés à celui de 2008, fait que nous avons revu nos ambitions à la baisse. On entend dire que l’objectif  est d’abord de passer le premier tour. Quand on est sorti des éliminatoires de la Can 2012,  avec une qualification que l’on peut qualifier d’exceptionnel, avec Demba Ba, Moussa Sow, Papiss Demba Cissé ou Mamadou Niang, on s’est dit que nous allons gagner la Can, on est sorti au premier tour. C’est le cas en 2015 », confie t-il, avant d’ajouter: « L’attente est aujourd’hui moins haute et c’est tant mieux. Cela peut enlever la pression au niveau de L’équipe du Sénégal. Notre équipe est formée de jeunes joueurs. Ce sont des joueurs qui ont beaucoup de choses à prouver. Ce qui n’est pas forcément le cas de la génération 2002 qui a débarqué à la Can de Mali 2002 avec la peau de favori. Les joueurs étaient presque tous  titulaires au niveau de leurs clubs. On aimerait vivre la même   chose au Gabon ».
 
SENEGAL –TUNISIE DU 15 JANVIER : «Laver l’affront que Kasperczak a fait subir au Sénégal à la Can 2008»
 
Diomansy Kamara  considère le premier match que le Sénégal va disputer, le 15 janvier, contre la Tunisie, comme une revanche contre le sélectionneur des Lions Henri Kasperczak.  L’ancien attaquant des Lions a encore en travers la gorge la manière dont l’actuel  entraîneur des  Aigles de Carthage a quitté la sélection en 2008 en pleine Can et pense que battre la Tunisie serait la meilleure maniére de se venger de son attitude. «Cela ne s’est pas très bien fini avec lui.  Le Sénégal  a une  revanche par rapport à la Tunisie et l’Algérie.  A commencer notre premier match contre  la Tunisie. Leur entraineur Henry Kasperczak avait quitté le navire en pleine tempête après le deuxième match et cela avait fait beaucoup de remous du côté du Sénégal et notamment  avec les joueurs. Cela nous a fait très mal », fait-il savoir. « Le départ de Henry Kasperczak  en 2008 nous est resté en travers la gorge. Je ne pas le tolérer. On gagne ensemble et on perd ensemble. Aliou Cissé était là à l’époque. Lamine Diatta, qui a eu une altercation avec lui, s’en souvient », poursuit-il, invitant les Lions à  faire le maximum pour battre la Tunisie.  « J’espère que  les joueurs  vont gagner le premier match et laver l’affront que Kasperczak a fait subir au Sénégal », dira t-il.
 
CAN 2017-DIOMANSY KAMARA  SUR LES  FAVORIS ALGERIENS : «L’Algérie est très bonne à domicile mais a du mal ... à l’extérieur»
 
L’ancien attaquant de l’équipe national du Sénégal Diomansy Kamara met l’Algérie,  troisième adversaire du Sénégal dans la poule B,  au rang des grands favoris de la Can au Gabon au même titre que la Côte d’Ivoire « Il  y a  deux ou trois favoris dont L’Algérie. On sait que l’Algérie a une très bonne équipe. On les a vus aux éliminatoires de la Coupe du monde, ils ont eu pas mal de difficultés.   L’Algérie a du mal à jouer contre les équipes africaines que ce soient le Cameroun, le Nigéria.   L’Algérie qui a éliminé le Sénégal à la dernière Can  est très bonne à domicile, mais  a du mal à l’extérieur. Au Gabon, cela va être très compliqué»,  a apprécié l’ancien attaquant des Lions à la veille de cette prestigieuse compétition africaine dans laquelle la chaine cryptée a réunie les meilleurs journalistes sportifs et consultants pour sa couverture. «Comme la Côte d’Ivoire, l’Egypte est en train de revenir. Le Sénégal  fait partie tout comme le Cameroun qui,  malgré leurs défections peuvent aussi se transcender dans les grandes compétitions. C’est une Can qui est ouverte »,  confie t-il.  «La Can est quelque choses de nouveau pour moi et j’espère qu’avec le temps, je vais m’améliorer. Nous avons une équipe super homogène autour d’Habib Bèye,  d’Aboubakry Ba et de Patrick Mboma. Cela me permet d’évoluer dans un cadre idyllique et exprimer mes capacités », précise l’ancien qui a depuis quelques mois, intégré comme consultant sportif, l’équipe de Canal  Plus à côté d’Habib Béye, Patrick Mboma ou autre Kaba Diawara. Selon lui la Can reste un moment particulier et important dans la vie d’un joueur. « Le maillot de l’équipe nationale est sacrée. Jouer avec l’équipe nationale, je n’ai jamais eu une telle sensation de ma vie. J’ai joué trois Can. C’est une aventure humaine et les joueurs sont conscients », ajoute- t-il.
 
CAN 2017 : Canal + au cœur de la grande fête du foot africain
 
La Chaine Canal plus sera au cœur de la Coupe d’Afrique des nations qui regroupe du 14 janvier au 5 février.  A cette occasion, la chaine cryptée a déployé les grands moyens pour permettre à ses abonnés de vivre pleinement la fête du football africain qui se déroule  dans les villes gabonaises de Libreville, Franceville, Oyem et Port Gentil mais aussi dans les différents sites d’hébergement des équipes.   La particularité de la couverture  de  Canal se situera au niveau de l’ expertise de ses consultants et de ses meilleurs journalistes sportifs de Canal+ dont Robert Brazza, Aboubacry Ba, Vincent Radureau, Philippe Doucet, expert de l’Afrique ainsi que d’autres consultants comme Diomansy Kamara, Habib Bèye, Patrick Mboma entre autres.  Confessions, interview et reportage inédits, seront au menu des équipes éditoriales et  journalistes de terrain. Sans compter l’émission  Soir de Can,  une émission exclusive présentée tous les soirs de match de la Can.  Avec au programme des décryptages  des enjeux et des faits marquants de chaque journée de compétition, les coulisses, insides, images exclusives ou encore l’actualité des équipes.  En somme, 150 heures de couvertures,  une soixantaine d’heure de match en direct et des émissions complémentaires comme « Talents d’Afrique » ou « infosports». Pour vivre pleinement cet évènement,  Canal + a  décidé e faire une offre  avec sa formule  «Xéwal bou mak » pour 10.000 FCfa avec décodeur et installation.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
EN ROUTE POUR LA CAN
AMICAL SENEGAL-LYBIE : 2-1) : TEST REUSSI MAIS…
EN ROUTE POUR LA CAN
PREPARATION CAN 2017- AMICAL : SERVICE MINIMUM POUR L’ALGERIE
EN ROUTE POUR LA CAN
AMICAL-EGYPTE-TUNISIE (1-0) : LES AIGLES POISSARDS JUSQU’AU BOUT...
LIGUE 1 (10E JOURNEE)
GENERATION FOOT CONFORTE SA PLACE DE LEADER
CLAUDE LEROY ENTRAINEUR DES EPERVIERS DU TOGO
«L’HEURE DU SENEGAL A PEUT-ETRE BIENTOT SONNE»
EN ROUTE POUR LA CAN
PATRICK MBOMA VEUT DES SANCTIONS APRES LES DEFECTIONS AU CAMEROUN
LIGUE 1 (10EME JOURNEE)
GENERATION FOOT –NGB, DUEL AU SOMMET POUR LA 1ERE PLACE
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22