Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Campagne de commercialisation arachidière au Fouladou
LES PRODUCTEURS GROGNENT, LES TECHNICIENS RASSURENT
Abdou Diao | 19/01/2018 | 10H22 GMT
 
A Kolda, des tas d’arachides attendent encore d’être achetés. Les revendeurs s’en donnent à cœur joie. L’argent arrive en compte goutte ; les producteurs tenaillés par les difficultés vendent pour ne pas vivre une année noire.
 
C’est par compte goutte que l’argent arrive dans les zones de collectes. Des producteurs se déplacent avec des chargements de charrettes sur plusieurs km pour trouver des points fonctionnels avec de l’argent. Beaucoup de points de collectes créés depuis le 1er décembre dernier n’ont pas encore reçu un franc pour acheter des arachides.
 
C’est le cas pour Moussa qui a quitte  Saré Yéro Banna plus de 20 km pour venir vendre ses arachides à Kolda commune. Ici, les usuriers ne se cachent plus pour imposer leur prix variant de 180F/kg à 190F.
 
Les paysans ne se font pas prier pour vendre. Amadou amer lance «cette campagne de commercialisation est très mal préparée au Fouladou. Les déclarations officielles sont parfois choquantes. Il n’y a pas d’argent. Il faut errer partout pour trouver un revendeur (Bana-bana.» Mamadou Kandé, le président régional des producteurs agricoles de Kolda confirme ce malaise. «Les opérateurs disent qu’il n’y a pas d’argent et comme les producteurs ne peuvent pas attendre éternellement. Ils vendent aux premiers venus. Même pour les semences, rien n’est encore précisé».
 
Le chef du service du développement rural M. Sidibé précise que des choses se déroulent normalement et que 183 points de collectes ont été créés dans la région avec 103 opérateurs agréés. Et que par rapport à la dernière campagne, «c’est  encore normale».
Difficile, en tout cas, de rencontrer cette normalité. Au Fouladou, cette année, le foin a plus de côte que les graines d’arachides.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Ouverture de l’aéroport international Blaise Diagne
QUAND LES CHEFS D’ETAT «BOUDENT» AIBD
Pastoralisme
LES CHERCHEURS SE PENCHENT SUR LES DEFIS
Le ministre Amadou Ba sur les montants exacts des sommes recouvrées dans la traque des biens mal acquis
«IL ARRIVE QUE L’ON DISE LA MEME CHOSE AVEC DES CHIFFRES DIFFERENTS»
Mahammed Boun Abdallah Dionne, au secteur prive
«LE SECTEUR PRIVE, NOTRE FORCE DE FRAPPE»
Lancement de Sunu Entreprises
UNE NOUVELLE PLATEFORME DE VISIBILITE ET DE NOTORIETE DES ENTREPRISES
Suite à l’arrêt des importations
L’OIGNON LOCAL INTROUVABLE SUR LE MARCHE
Exploitation des ressources halieutiques
VERS LA SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE NOUAKCHOTT ET DAKAR
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22