Mise à jour: 20/03/2017 à 11H45 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
ORPHELINAT SERIGNE SALIOU MBACKE DES PARCELLES ASSAINIES
LES TRAVAILLEURS DE L’HOPITAL PRINCIPAL AU CHEVET DES ENFANTS ABANDONNES
Cheikh Tidiane MBENGUE | 20/03/2017 | 10H32 GMT
 
C’est un geste hautement humanitaire que les travailleurs de l’hôpital Principal de Dakar viennent d’accomplir à travers leur fonds de solidarité dont les contributions sont retenues à la source (salariale) deux fois par an. En effet, cette manne financière a servi cette fois d’apporter un important appui à un orphelinat situé aux Parcelles Assainies qui couve des nouveaux nés abandonnés ou issus de familles démunies.
 
C’est dans un immeuble de trois étages à l’Unité 11 des Parcelles Assainies que l’association de «Orphelinat de Sérigne Saliou Mbacké» recueille plus de 50 enfants, tous, des bébés abandonnés, nouveaux nés orphelins de père et de mère ou provenant de familles démunies. 
 
Pour appuyer cette structure créée en 2009, les travailleurs de l’hôpital Principal de Dakar ont saisi l’opportunité de la célébration de la journée du 8 mars pour traduire samedi dernier, leur élan humanitaire envers cette progéniture fragilisée devenue un phénomène récurrent dans la ville de Dakar (abandon des bébés).  
 
Après l’envoi par les femmes de l’hôpital de deux médecins pour y effectuer des consultations gratuites, les travailleurs ont suivi par la remise d’un important don en nature. Lait en poudre, couches, savon, eau de javel, vêtements, chaussures et divers produits ainsi que des médicaments d’une valeur de plus de 200.000 F Cfa.  Ce  geste de solidarité a été vivement été apprécié par les dirigeants de cet orphelinat qui ont profité de cette occasion pour lister le chapelet de difficultés auxquelles sont confrontées cette structure dans la prise en charge de ces enfants abandonnés. Car en plus de la location très coûteuse, le centre connaît de multiples besoins de ressources humaines dont le renforcement du personnel d’entretien et des enseignants.
 
Face à tous ces impératifs quotidiens, le geste des travailleurs de l’Hôpital Principal a été apprécié à sa juste portée comme l’a magnifié Mme Ndeye Awa Sadio, responsable de l’orphelinat.  
 
Dégageant le profil de ses pensionnaires,  elle  a  insisté sur la nécessité de recueillir tous ces enfants livrés à eux-mêmes et auxquels la société doit de l’assistance. 
 
Profitant en outre  de cette  visite, elle a d’ailleurs lancé un appel aux femmes dans l’impasse suite à  la naissance d’un enfant non désiré et qui ne savent où se donner de la tête, de s’adresser à l’Orphelinat Serigne Saliou Mbacké au lieu de les abandonner dans la rue. 
 
Appel aux femmes et aux autorités
 
Mme Ndiaye Katy Bigué du Fonds de solidarité de l’Hôpital a pour sa part dégagé toute son émotion à la vue de la cinquantaine d’enfants abandonnés dés leur naissance et pris ici en charge dans la discrétion et le bénévolat. Et pour marquer la solidarité de tous ses collègues à appuyer la noble cause du secours apporté par l’Orphelinat, elle a soutenu que le fonds de solidarité s’engage désormais à poursuivre son action envers la structure d’accueil dont les besoins sont immenses. Elle a également interpelé  les femmes sénégalaises à apporter leur contribution pour soutenir cette initiative humanitaire de haute portée au lieu de faire l’étalage de leur richesse dans des cérémonies ludiques.  Son message sera ensuite adressé aux autorités de ce pays pour venir vite en appoint notamment la Fondation Servir le Sénégal de la Mme Marième Faye Sall, Première Dame qui a été invitée à s’impliquer dans cette mission divine.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
PRECISION
SEDHIOU - RECONSTITUTION DU CAPITAL SEMENCIER POUR JUGULER LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES
LE PROGRAMME «ITALIE-SENEGAL» EXPERIMENTE LES VARIETES A CYCLE COURT
DJAMAL - ZIARRA ANNUELLE DE LA FAMILLE MAME ABDOULAYE CISSE
SUR FOND DE SENSIBILISATION SUR LE TERRORISME ET L’EXPRESSION DES BESOINS
IMMIGRATION IRREGULIERE VERS L’EUROPE VIA LA MEDITERRANEE - LES CHIFFRES DE L’HORREUR
525 DECES EN TROIS MOIS
SUITE AU RAPPEL A DIEU DU KHALIFE GENERAL DES TIDJANES
LA CJRS REPORTE SON GALA A UNE DATE ULTERIEURE
INTRONISE KHALIFE GENERAL DES TIDIANES
TIVAOUANE FAIT ALLEGEANCE A AL AMINE
RAPPEL A DIEU DE SERIGNE CHEIKH TIDIANE SY
MACKY SALUE LA MEMOIRE D’UN «HOMME D’UNE GRANDE VALEUR»
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22