Mise à jour: 02/12/2017 à 10H50 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Sédhiou : Mobilisation communautaire contre le péril environnemental
LES VOLONTAIRES DE L’AVPE A L’EPREUVE DES CONTRAINTES MULTIFORMES
Moussa DRAME | 02/12/2017 | 09H42 GMT
 
Le péril rampant sur le couvert végétal ne fait plus de doute dans le Nord de la région de Sédhiou. La mobilité et les velléités des délinquants sous l’emprise des devises étrangères ne sont pas pour calmer le jeu ou l’enjeu des transactions sur les massifs forestiers. Face à ces défis majeurs de survie, l’association des volontaires pour la protection de l’environnement (AVPE) se pointe en dernier rempart d’une forêt soumise à la voracité des coupeurs indélicats et mus par le gain rapide et précaire.
 
L’association des volontaires pour la protection de l’environnement (AVPE) poursuit son déploiement sur la bande frontalière avec la Gambie à la rencontre des communautés de base pour porter le plaidoyer de la préservation des ressources naturelles. Sur financement du fond mondial pour l’environnement, l’AVPE se donne comme mission la prise de conscience, par les communautés du péril rampant d’une surexploitation du couvert végétal.
 
«Nous avons fait beaucoup d’efforts dans le cadre de la protection des massifs forestiers et de l’environnement en général, raison pour laquelle le fonds mondial pour l’environnement nous a financés pour l’exécution des activités de sensibilisation notamment dans les villages en zone de frontière avec la Gambie car, ceux qui détruisent la forêt ne comprennent rien du tout», a expliqué Imam El Hadji Mamadou Seydou Diallo, président de l’association des volontaires pour la protection de l’environnement.
 
Consciente qu’il existe des individus qui veulent à tout prix s’enrichir très vite de la forêt, l’AVPE prône la pédagogie par l’exemple. «Il y’a des gens chez nous qui veulent gagner tout de suite en maintenant leur vie avec des revenus faciles. Cela n’est pas possible et c’est contraire au développement durable. Nous travaillons aussi à la prévention des feux de brousse en créant des pare feu. Et cela passe par la sensibilisation des communautés sur les avantages de ces mesures préventives».
 
INCURSIONS MALADROITES DES GAMBIENS

 
Imam El Hadji Mamadou Seydou Diallo le président de l’association des volontaires pour la protection de l’environnement de poursuivre que des incursions en territoire sénégalais par des sujets gambiens sont souvent fréquentes par ignorance des limites de la frontière. Il tente au demeurant de corriger ces entorses. «Il y’a un véhicule gambien qui a traversé deux villages sénégalais jusqu’à Diopcounda sans le savoir. Ce n’est que quand ils ont vu le drapeau du Sénégal qu’ils se sont rendus compte qu’ils sont en territoire sénégalais et ça c’est grave. Nous hissons le drapeau et l’effigie du président de la République chez le chef de village. Nous venons de remettre le drapeau au 63e chef de village de la zone ».
 
Pour sa part, le lieutenant Thiaw chef de la brigade du secteur forestier départemental de Bounkiling ajoute que « ces activités de sensibilisation de l’AVPE viennent en appoint à notre mission régalienne de protection des forêts. Certes, nous avons des moyens de répression mais, il est important de faire prendre conscience des dangers liés à ces coupes de bois».
 
Dans cette partie Nord de la région de Sédhiou frontalière à la Gambie, la survie des espèces végétales encore debout est hypothéquée par le bras destructeur des pilleurs qui ignorent peut-être qu’ils sont eux-mêmes en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Victimes du massacre de Thiaroye
DES ORGANISATIONS POLITIQUES DEMANDENT « VERITE ET JUSTICE »
Vente de migrants ouest africains
LE CHARGE D’AFFAIRE LIBYEN S’EN PREND AUX OCCIDENTAUX
SEDHIOU : Célébration du Maouloud à Taslima axée sur l’émigration
LE GUIDE RELIGIEUX INVITE L’ETAT A PROMOUVOIR L’INSERTION DES JEUNES
Kaolack/ Décès du khalife de Leona Kanène
PAPE SOULEYMANE KANE TIRE SA REVERENCE
Gamou 2017
LES KHALIFES DE TIVAOUANE DE BABACAR A MBAYE SY
Expansion de l’islam et de la Tijaniyya
EL HADJI OMAR TALL, TETE DE PONT AU SENEGAL
Kaolack - Cérémonie officielle du gamou de Médina Baye
ALY NGOUYE NDIAYE RETRACE LA VIE DE L’ŒUVRE DU PERE FONDATEUR DE LA CITE RELIGIEUSE
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22