Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Mbour - perturbation du système éducatif
LYCEENS ET COLLEGIENS DANS LA RUE
Samba Niébé BA | 08/02/2018 | 11H17 GMT
 
Le système éducatif a connu hier, des perturbations dans la commune de Mbour. Un vent de boycott des compositions souffle au Lycée Demba Diop.
 
En effet,  les élèves du lycée Demba Diop dirigés par des responsables, ont quitté leur établissement, tout de rouge vêtus, en milieu de matinée pour marcher vers les collèges d’enseignement moyen et le lycée Cheikh Ahmadou Lamine Dabo. Précédés par des huées et la clameur, ils ont délogé tous les collégiens qui étaient dans les classes. La situation est consécutive à des comportements déjà signalés au début du week-end au lycée Demba Diop.
 
Des professeurs de Demba Diop, en relation avec l’administration, avaient pris l’engagement de convaincre leurs collègues, au nombre de soixante-dix, de surveiller les compositions. Ils seront déboutés par ces derniers, une fois l’information transmise. Ils sont plus que jamais déterminés à se faire entendre pour la satisfaction de leurs revendications, suite au mot d’ordre donné par les syndicats d’enseignants. Au bout du compte, seuls huit parmi eux ont accepté de faire la surveillance des compositions.
 
 Au boycott de la surveillance des compositions par les professeurs, les élèves ont réagi en déclenchant un mot de grève pour sortir des établissements tous les collégiens et  lycéens de la commune de Mbour.  D’une manière générale, l’impact de la grève et du boycott des enseignants a fait tous ses effets dans la commune de Mbour dans les lycées et collèges.
 
Saly-Portudal, la commune voisine de Mbour a enregistré un déroulement paisible des compositions dans ses collèges et lycée. Une réunion de crise en présence du censeur et du proviseur de Demba Diop, regroupant les professeurs et le gouvernement scolaire du lycée Demba Diop, a convenu de rassembler tous les élèves ce matin afin de les ramener à la reprise des cours. Ils ont aussi convenu de la suspension des compositions. Un fait important est à signaler : la quinzaine en cours correspond dans la région de Thiès à une période consacrée à des évaluations standardisées, suite aux progressions harmonisées déroulées dans les classes de la Sixième à la Terminale
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Formation diplômante des IA, MC et PC, recrutement des inspecteurs, décret du corps des administrateurs scolaires
A L’HEURE DES REVENDICATIONS PEDAGOGIQUES
Suivi du programme national de développement sanitaire
DIOUF SARR POUR LA MUTUALISATION DES RESSOURCES
Difficiles conditions d’accès des populations aux structures sanitaires
AMADOU KANOUTE PLAIDE POUR DE BONNES POLITIQUES PUBLIQUES
Pour améliorer la prise en charge de la sante et survie de l’enfant
L’INSTITUT SOCIAL DE PEDIATRIE LANCE UN MASTER
Enseignement technique et formation professionnelle
DIONNE ANNONCE PLUS 81 MILLIARDS D’ICI 2020
Kaolack -promotion de la relève syndicale
PRES DE CINQUANTE PARTICIPANTES S’INVESTISSENT
Mise en œuvre de la loi d’orientation sociale
L’ETAT ANNONCE UNE PANOPLIE DE MESURES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22