Mise à jour: 16/02/2017 à 12H03 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
CONSOLIDATION DE L’ETAT DE DROIT, INDEPENDANCE ET MODERNISATION DE LA JUSTICE…
MACKY ENGAGE LE GOUVERNEMENT A AMELIORER L’EFFICACITE DU SYSTEME JUDICIAIRE
Ibrahima DIALLO | 16/02/2017 | 11H03 GMT
 
Pour la consolidation de l’Etat de droit et de l’indépendance de la justice, le président MackySall a engagé hier, en Conseil des ministres, le gouvernement à poursuivre, en relation avec tous les acteurs, les actions d’amélioration de l’efficacité de notre système judiciaire, dans le respect scrupuleux de la Constitution. Il a inscrit dans cette perspective le recrutement massif de magistrats et de greffiers, la construction d’infrastructures fonctionnelles et modernes, afin de rapprocher la justice des justiciables, et l’impératif de lancer, dans les meilleurs délais, les travaux de construction de la nouvelle Ecole nationale de la Magistrature et de celle des Avocats. En outre, il a demandé l’évaluation du Programme national d’autosuffisance en Riz (PNAR) et l’amélioration de la situation et l’insertion socio-économique des personnes vivant avec un handicap
 
Dans le cadre de la consolidation de l’Etat de droit, de l’indépendance du pouvoir judiciaire et la modernisation de la justice, le Chef de l’Etat  a demandé au gouvernement de poursuivre, en relation avec toutes les composantes de la justice, les actions exceptionnelles et sans précédent,  d’amélioration de l’efficacité de notre système judiciaire, dans le respect scrupuleux de la déontologie, des règles et procédures prévues par la Constitution, ainsi que les textes législatifs et règlementaires en vigueur, rapporte le communiqué du Conseil des ministres d’hier, mercredi 15 février 2017.
 
Selon le document, le président Macky Sall a rappelé à l’équipe de Mahammed Boun Abdallah Dionne les efforts importants consentis, depuis son accession à la magistrature suprême, pour faire de la modernisation du service public de la Justice, un pilier stratégique de la consolidation de notre démocratie et des performances de notre économie. A cet effet, les réformes du Code pénal et du Code de procédure pénale, l’entrée en vigueur de la nouvelle organisation judiciaire, du Statut des magistrats, des réformes du Conseil supérieur de la magistrature et de la Cour suprême, ont permis de mieux positionner notre appareil judiciaire dans son environnement national et international, marqué par des phénomènes nouveaux et des enjeux complexes. 
 
Pour MackySall, c’est également dans cette perspective qu’il faut inscrire le recrutement d’un nombre important de magistrats et de greffiers, la construction, sur l’ensemble du territoire national d’infrastructures fonctionnelles et modernes, afin d’assurer aux acteurs de la justice des conditions optimales de travail, de rapprocher la justice des justiciables, et  l’impératif de lancer, dans les meilleurs délais, les travaux de construction de la nouvelle Ecole nationale de la Magistrature et de celle des Avocats.
 
POUR UN VASTE MOUVEMENT NATIONAL DE RECRUTEMENT ET DE PROMOTION ECONOMIQUE DES PERSONNES HANDICAPEES
 
La promotion de l’insertion socio-économique des personnes vivant avec un handicap a aussi occupé une pace dans la communication du président de la République qui a présidé la réunion hebdomadaire du conseil des ministres au palais présidentiel. A ce sujet, il a indiqué au gouvernement l’attention spéciale qui doit être accordée à l’amélioration continue de leur situation, en vue d’une meilleure valorisation de leur potentiel dans le développement du pays, à travers une politique de formation et d’insertion adaptée dans le  marché du travail et dans la fonction publique. 
 
Ainsi, saluant l’action déjà remarquable de certaines structures publiques et parapubliques, en particulier la Société Dakar DemDikk, qui vient de recruter 25 personnes vivant avec un handicap, le président de la République a exhorté les entreprises privées à initier, avec le concours de l’Etat, un vaste mouvement national de recrutement et de promotion économique des personnes vivant avec un handicap, lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
PROBABLES SANCTIONS CONTRE LE JUGE DEME PAR L’EXECUTIF
LE FORUM DU JUSTICIABLE PREND LE CONTRE-PIED DE SIDIKI KABA
ZIGUINCHOR - BATAILLE AUTOUR DES LEGISLATIVES
L’APR IMPLOSE
POUR METTRE FIN A LA LETHARGIE DU RESEAU DES ENSEIGNANTS DE L’APR
HAMATH SUZANE KAMARA PROGRAMME UN CONSEIL NATIONAL A SALY
KOUNGHEUL - EN PRELUDE AUX PROCHAINES ELECTIONS LEGISLATIVES
UN VENT DE RECONCILIATION SOUFFLE DANS L’APR
RUFISQUE-EST - AMADY GAGNY CISSE DE L’APR EN PERSPECTIVE DES LEGISLATIVES 2017
«JE ME RANGERAI DERRIERE LA DECISION DU PARTI MAIS…»
MOUSSA SARR PORTE-PAROLE DE LA LD AU SUJET DE LA QUESTION DE LA TETE DE LISTE BBY
«CE DEBAT AVILIT LA CLASSE POLITIQUE»
RAPPORT DE L’ELECTION DES MEMBRES DU HAUT CONSEIL
LES RECOMMANDATIONS DE LA CENA
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22