Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Lancement d’un nouveau code du tourisme au Sénégal
MAME MBAYE NIANG CONVAINCU DES EXPLOITS QUE CELA PEUT APPORTER
Tida MANE | 19/01/2018 | 10H26 GMT
 
Dans le cadre du lancement officiel d’un nouveau code du tourisme au Sénégal qui s’est tenu hier, jeudi 18 janvier, le ministre du tourisme Mame Mbaye Niang a expliqué l’importance  de ce nouveau code du tourisme dans l’espace communautaire et international. Le ministre s’est prononcé également sur le drame survenu à Bofa Bayote par rapport aux touristes en Casamance. 
 
«Le tourisme est l’un des piliers de l’économie du Sénégal».C‘est ce qu’a déclaré le ministre du tourisme Mame Mbaye Niang à l’occasion d’un atelier de lancement du processus d’élaboration d’un nouveau code du tourisme au Sénégal qui  a eu lieu hier, jeudi 18 janvier.
 
Selon Mame Mbaye Niang «Ce code touristique permet à l’ensemble des acteurs d’avoir en sa possession des obligations et des devoirs, à l’Etat de jouer son rôle de régulateur, aux investisseurs d’avoir des assurances sur le processus d’investissement, le processus d’exploitation, les emplois …». Et d’ajouter : «Si le Sénégal réussi à élaborer ce code touristique, il fera partie des rares pays africains à en disposer. Mieux l’objectif est d’atteindre 3 millions de touristes à l’horizon 2023 et  10 millions en 2035. Donc on doit s’organiser pour attirer les investisseurs et des investissements…» affirma le ministre.
 
Interpelé sur le drame de Bofa Bayote, Mame Mbaye Niang  soutient : «cet acte n’a pas impacté les efforts consentis par le gouvernement car il y’a beaucoup d’investissements que la Casamance attend dans ce secteur. Je pense qu’il y’a eu plus de peur que de mal concernant les touristes qui étaient sur place parce qu’ils ont affirmé ne pas sentir ces menaces relatées la presse ».
 
Cependant le ministre du tourisme pense que «si les journalistes  donnent des informations qu’on ne maîtrise pas, à la recherche de scoop, cela peut impacté l’économie nationale». Sur ceux Mame Mbaye Niang invite la presse sénégalaise à exploiter les informations justes et vraies. 
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Ouverture de l’aéroport international Blaise Diagne
QUAND LES CHEFS D’ETAT «BOUDENT» AIBD
Pastoralisme
LES CHERCHEURS SE PENCHENT SUR LES DEFIS
Le ministre Amadou Ba sur les montants exacts des sommes recouvrées dans la traque des biens mal acquis
«IL ARRIVE QUE L’ON DISE LA MEME CHOSE AVEC DES CHIFFRES DIFFERENTS»
Mahammed Boun Abdallah Dionne, au secteur prive
«LE SECTEUR PRIVE, NOTRE FORCE DE FRAPPE»
Lancement de Sunu Entreprises
UNE NOUVELLE PLATEFORME DE VISIBILITE ET DE NOTORIETE DES ENTREPRISES
Suite à l’arrêt des importations
L’OIGNON LOCAL INTROUVABLE SUR LE MARCHE
Exploitation des ressources halieutiques
VERS LA SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE NOUAKCHOTT ET DAKAR
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22