A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Commentaire : Par Abdoulaye THIAM
MATCH DE VACANCIERS
Abdoulaye THIAM | 15/06/2015 | 08H27 GMT
 
Seule la victoire était belle. Sur le plan comptable, les «Lions» peuvent s’estimer heureux d’avoir réussi une belle entrée en matière, en s’imposant (3-1) devant une modeste équipe burundaise, 134ème au dernier classement de la Fifa.
 
Seule la victoire était belle. Sur le plan comptable, les «Lions» peuvent s’estimer heureux d’avoir réussi une belle entrée en matière, en s’imposant (3-1) devant une modeste équipe burundaise, 134ème au dernier classement de la Fifa. Les poulains d’Aliou Cissé prennent ainsi les commandes de la poule K devant le Niger, vainqueur (1-0) de la Namibie, prochain adversaire de la bande à Lamine Sané, en début du mois de septembre prochain.

Mais que ce fut laborieux ! Les joueurs sénégalais sont apparus lents, sans âmes dans un match qui avait pourtant des allures de rachat face à un public qui peine encore à oublier les bides de la Guinée Equatoriales en 2012 et 2015.
Pis, le Sénégal s’est laissé endormir par les «Locaux» burundais, après l’ouverture du score sur un pénalty plus que généreux de Moussa Konaté. Les Hirondelles vont même réussir leur coup en à égalisant.

Aliou Cissé, visiblement désarmé, avec des joueurs qui avaient plus la tête aux vacances que de se projeter sur la route du Gabon, a dû recourir aux talents individuels de certains, pour éviter la catastrophe. Il a été aidé en cela par la naïveté et le manque d’expérience des Burundais. En témoigne, le but inscrit par Mame Birame Diouf, laissé incroyablement seul dans la zone de vérité. L’attaquant de Stoke City aura le temps d’ajuster avant de frapper sans toutefois juger nécessaire de célébrer son but. Parce que tout simplement la prestation des Lions, ce samedi, laissait à désirer. Et dire qu’ils auraient dû terminer le match à 10, si l’arbitre malien n’avait pas fait preuve de clémence à l’endroit de Sadio Mané, qui s’est fait justice lui-même, en giflant son adversaire. Crédité d’un match plus que moins, le feu-follet des «Lions» va sauver la face en inscrivant le 3ème but dans les arrêts de jeu.

Une victoire large, mais qui ne reflète nullement la réalité du terrain. Autant dire qu’Aliou Cissé a du pain sur la planche. Exceptée son attaque de feu, toutes les autres lignes restent des chantiers. Gardien, défenseurs (surtout les couloirs gauche et droit), sans occulter le milieu de terrain. 

Septembre, coïncidera avec la reprise dans les championnats européens, espérons d’ici là, que nos «Lions» auront passé de bonnes vacances et que la copie de Windhoek ne sera pas conforme à celle de Dakar.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
EUX ET NOUS : par Momar Gassama
UNE JOURNEE NATIONALE SUR LE CROISSANT LUNAIRE AU SENEGAL
INTOXICATION, DENIGREMENT ET DESINFORMATION !
CHRONIQUE D’UNE FORET EN PERIL
L’ARBRE, DU COMPAGNON A L’ENNEMI DE L’HOMME
EN LIGNE DE MIR- par Mame Aly KONTE
DEMAIN, JE SERAIS HORTICULTEUR
CHRONIQUE SANTE : Par Pr AMADOU GALLO DIOP
LE RAMADAN : BENEFICES, IMPACTS ET PRECAUTIONS
CRISE AU YÉMEN : QUI SONT LES HOUTHIS ?
Par Dr Hadja Maï NIANG
CES PROGRAMMES QUI POLLUENT LES RADIOS ET TÉLÉVISIONS SÉNÉGALAISES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22