A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
HORS JEU - Par Abdoulaye THIAM
Mauvais procès !
Abdoulaye THIAM | 20/02/2013 | 01H29 GMT
 
N’est ce pas une fierté pour les amoureux du football Sénégalais, de voir des jeunes du quartier populaire de Niary Tally arborer fièrement la tunique du NGB, à la place des maillots du FC Barcelone, Real Madrid, Milan AC, Manchester United, Chelsea etc ?
 
On peut aussi citer les HLM, l’Us Ouakam qui, avec Niary Tally et le Casa Sports, peuvent se vanter de disposer de supporters, au vrai sens du mot et non de « supportés ».

De l’autre côté, il y a Diambars. Un club issu d’un centre de formation qui porte le même nom. Malheureusement, sa réussite et sa restructuration ne semblent pas être du goût de certains. Tant pis ! Mais à qui la faute ? Que les joueurs issus de Diambars se taillent la part du lion dans des sélections de Petites catégories (cadets, juniors), puis Olympiques et présentement chez les seniors, n’est-ce pas une première au Sénégal. La Jeanne d’Arc, le Jaraaf etc, ont eu leur heure de gloire.
La génération de 2002 était également composée de joueurs issus, pour la plupart, du centre Aldo Gentina de El Hadji Malick Sy «Souris», alors président de la Fédération sénégalaise de football.

Prétendre aujourd’hui, comme l’a maladroitement fait le coach de Niary Tally, Abdoulaye Ndiaye, que «la Ligue 1 est un championnat programmé pour Diambars. Toute une machination est mise en place pour permettre à l’équipe de Saër Seck de finir en tête du championnat», est plus qu’une insulte à l’intelligence des autorités du football sénégalais.
Mais, c’est aussi minimiser le talent des adversaires de Diambars. L’an dernier, c’est à Saly, fief de Diambars, que le Casa Sports est venu s’adjuger le titre de champion du Sénégal, seul trophée qui manquait à son palmarès, après avoir été pourtant tenu en échec au stade Aline Sitoe Diatta de Ziguinchor. 

Mieux, M. Ndiaye qui n’a pas été capable de sauver son match contre l’USO vainqueur (2-1), s’est tristement défoulé sur les arbitres qui ont toujours bon dos.

Chose inédite : son club a présenté ses excuses, en regrettant les propos tenus par son coach qui, selon son comité d’urgence, «pourraient créer le malaise dans le football professionnel». «Or, rappelle le comité d’urgence, l’objectif de NGB, demeure la construction du football sénégalais et il ne ménagera aucun effort pour que celui-ci soit atteint».
Un tel communiqué est tout à l’honneur du club, parce que qu’il rappelle implicitement à Abdoulaye Ndiaye qu’il ferait mieux de faire briller son équipe au lieu d’être le champion du buzz médiatique. 

Le challenge est là et non ailleurs. Comme les dirigeants de Diambars, tout le monde devrait se battre pour créer des champions. Faisons en sorte qu’il y ait des centres, à l’image de Diambars, Aspire, Dakar Sacré Cœur, Génération Foot, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest et le football ne s’en portera que mieux.

D’ailleurs, quel est ce Sénégalais qui n’a pas eu le cœur meurtri de voir la Jeanne d’Arc de Dakar descendre en Ligue 2 et se battre pour ne pas être reléguée en National ? Quel  est le Sénégalais qui n’a pas eu un petit pincement au cœur en voyant des clubs dits traditionnels mourir de leur belle mort parce que leurs dirigeants actuels se crêpent pitoyablement le chignon pour se servir et non pour servir la jeunesse ?

Pour redresser la pente et repartir sur de nouvelles bases afin de rester coller au wagon de la mondialisation, la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) a été créée en 2009. Depuis, on assiste à la redistribution des cartes. Celui qui ne veut pas être à la remorque, sait que la seule chose qui lui restera à faire, c’est de travailler professionnellement.
 
Afficher tous les commentaires (0 )
 
 
« ENTERREMENT » DE PREMIERE CLASSE DE WADE
COUPE CONTINENTALE D'ATHLETISME, AHOURE ET OKAGBARE AMENUISENT LES CHANCES DE L'AFRIQUE
LIBRE PROPOS -Par Abdoulaye THIAM
Système corruptogène et incongru
LIBRE PROPOS
Arrêtez l'hémorragie !
LIBRE PROPOS
Ce BOS suffit-il pour émerger le Sénégal ?
LIBRE PROPOS- PAR ABDOULAYE THIAM
Démocratie du Cfa
HORS JEU - Par Abdoulaye THIAM
Suarez, le cannibale !
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22