Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud à moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
CANDIDATURES AU SEIN DU COMITE EXÉCUTIF DE LA CAF
ME SENGHOR EN ROUE LIBRE, BATAILLE OUVERTE DANS LA ZONE CENTRE
Omar DIAW | 02/02/2018 | 16H17 GMT
 
Quatre fauteuils pour cinq candidats. L’Assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF) va se pencher ce vendredi 2 février sur les candidatures des quatre postes vacants au Comité exécutif de l’instance suprême du football continental. Seul candidat de la Zone Ouest A, Me Augustin Senghor devrait intégrer le COMEX de la CAF. Tout comme le président de la Fédération burkinabé de football, Sita Sangaré candidat de la Zone Ouest B. mais aussi Jamal El Jaafri de la Libye pour la Zone Nord. En revanche, la bataille sera rude au niveau de la Zone Centre (1 poste) où deux candidats sont en lice. Il s’agit de Patrice Edouard Ngaissona (RCA) et Pierre Alain Mounguengui (Gabon).
 
Me Senghor dans le comité exécutif de la CAF ! Rien n’est encore fait. Mais, vraisemblablement, le président de la Fédération sénégalaise de football devrait, cette fois intégrer le COMEX de l’instance suprême du football continental. Seul candidat de la Zone Ouest A, qui a droit à un poste, le patron du football devrait enfin passer. «C’est presque acquis. Le moral est bon. Nous pensons que cette fois, il va intégrer le comité exécutif», confie un proche de Me Senghor que nous avons joint au téléphone. Le cas échéant, il sera la deuxième sénégalais à rejoindre le Comité exécutif après Feu Mawade Wade, décédé le 13 septembre 2004. Tout comme Me Senghor, la voie semble également dégager pour le président de la Fédération burkinabé de football, Sita Sangaré seul candidat de la Zone Ouest B. Idem pour Jamal El Jaafri de la Libye pour la Zone Nord. 
 
LA BATAILLE DE L’AFRIQUE CENTRALE
 
En revanche, la bataille sera rude au niveau de la Zone Centre (1 poste) où deux candidats sont en lice. Il s’agit de Patrice Edouard Ngaissona (RCA) et Pierre Alain Mounguengui (Gabon). Selon l’Agence de presse sénégalaise que nous avons visitée hier, la bataille pour le poste de représentant de l’Afrique centrale fait déjà rage entre les deux responsables. A l’aide de prospectus, d’entretiens avec la presse et d’entrevues avec leurs pairs, MM. Mounguengui et Ngaissona jettent toutes leurs forces dans la quête de voix, en perspective de l’assemblée générale de la CAF prévue ce vendredi à Casablanca, au Maroc, informe l’Envoyé Spécial de l’APS. Le président de la Fédération gabonaise de football, un ancien arbitre international a mis en avant sa "riche expérience aussi bien sur le plan national qu’international". "Après plus de 30 ans passés dans le football continental, mon ambition d’intégrer le comité exécutif de notre très chère confédération s’inscrit dans la droite ligne de rendre au football africain, ce qu’il m’a donné depuis tant d’années", a déclaré l’ancien arbitre international dans un prospectus remis à la presse.  Il y dit vouloir être "’une force de proposition au plus haut niveau de gestion de notre football pour la gloire et le rayonnement de ce dernier sur la scène mondiale".  Quant à son adversaire, le Centrafricain Ngaissona, il inscrit sa candidature "dans la mouvance des réformes entreprises par le président Ahmad", actuel dirigeant de la CAF, et appelle ses pairs à voter pour lui "afin que le football aide dans la recherche de la paix et de l’unité dans mon pays". 
 
"Ce qui se passe dans mon pays doit motiver les présidents à faire le choix de nous aider", a-t-il dit dans un entretien avec des journalistes. Interrogé sur des informations de presse faisant état de sa mise en examen pour avoir dirigé les Forces anti-balaka (milices d’autodéfense) pendant la guerre civile dans son pays, le président de la Fédération centrafricaine a nié les faits qui lui sont reprochés. "Je comprends que tout cela est lié à la période de campagne mais moi je refuse de descendre dans les caniveaux, quand tu es poursuivi pour crimes, tu n’es pas libre de tes mouvements", a-t-il fait valoir. "J’ai été député, ministre dans mon pays. A un moment donné, j’ai pris une position politique dans mon pays mais nulle part, personne ne dira que j’ai été rebelle", a-t-il assuré, disant faire confiance à ses pairs. "Malgré nos difficultés, le ballon roule dans notre pays et la République centrafricaine a besoin de soutiens et non de moqueries parce qu’aucun pays n’est à l’abri de troubles", a-t-il souligné. 
 
CANDIDATURES POUR LES QUATRE POSTES VACANTS
 
Zone Nord (1 poste) – candidat : Jamal El Jaafri (Libye)
Zone Ouest A (1 poste) – candidat : Augustin Senghor (Sénégal)
Zone Ouest B (1 poste) – candidat : Sita Sangare (Burkina Faso)
Zone Centre (1 poste) – Candidats : Patrice Edouard Ngaissona (RCA) et Pierre Alain Mounguengui (Gabon)
 
NB : Une seule candidature a été invalidée par le Comité Exécutif, pour avoir été expédiée en dehors des délais réglementaires, c’est celle de Bachir Ould Zmirli (Algérie)
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Corruption et dopage au sein de l’Iaaf
VERS UN DUEL DIACK-COE
Classement mensuel de la Fifa
LE SENEGAL SUR LE TOIT DE L’AFRIQUE, L'ALLEMAGNE RESTE MAITRE DU MONDE
Différend avec Jappo Sa
L’ASSOCIATION GFC SAISIT LE COMITE EXECUTIF DE LA FSF
Ligue des champions-Liverpool-Porto (5-0)
SADIO MANE SIGNE SON PREMIER TRIPLE AVEC LES REDS
Signature de convention entre le ministre des sports et le pudc
UN PARTENARIAT AU SERVICE DU MOUVEMENT NAVETANTE
Congres de l’association des pays francophones de triathlon
UNE QUINZAINE DE PAYS DE L’ESPACE EN CONCLAVE A DAKAR
Participation à la coupe du monde Russie
ME SENGHOR DEROULE LE PROGRAMME DES LIONS
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22