Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Le président ghanéen à ses homologues africains
«NOUS NE POUVONS PAS DEPENDRE DES AUTRES POUR FINANCER NOTRE EDUCATION»
Jean Michel DIATTA | 03/02/2018 | 10H14 GMT
 
Venu prendre part à la conférence de reconstitution des fonds du Partenariat mondial pour l’éducation(Pme), le président ghanéen a tant soit peu fait la morale à ses homologues africains.
 
En effet, Nana Akufo-Addo a fait savoir à ses collègues de présidents que «nous ne pouvons pas dépendre des autres pour financer notre éducation». Précisant sa pensée, il a indiqué que cette invite n’est pas pour tourner le dos aux bailleurs de l’éducation. A son avis, si les pays africains continuent de dépendre du financement des donateurs pour leur éducation, au cas où il y aurait des changements, il y aura des problèmes.
 
Donc, pour lui, c’est aux Africains de trouver les ressources nécessaires pour financer leur éducation. Où trouver lesdites ressources ?
 
Pour Nana Akufo-Addo, les ressources nécessaires sont disponibles ici, en Afrique. Cela, si toutefois les africains combattent la corruption et la fuite des capitaux, préconise-t-il. Il estimera ainsi que le défi des Africains est de s’organiser pour que les nombreuses richesses qui regorgent dans le continent puissent servir à leurs populations et non ailleurs. Si cela est fait, indique-t-il, il ne sera plus question de débat sur le financement de l’éducation, mais plutôt pour la qualité de l’enseignement, pour l’environnement, etc.  
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Formation diplômante des IA, MC et PC, recrutement des inspecteurs, décret du corps des administrateurs scolaires
A L’HEURE DES REVENDICATIONS PEDAGOGIQUES
Suivi du programme national de développement sanitaire
DIOUF SARR POUR LA MUTUALISATION DES RESSOURCES
Difficiles conditions d’accès des populations aux structures sanitaires
AMADOU KANOUTE PLAIDE POUR DE BONNES POLITIQUES PUBLIQUES
Pour améliorer la prise en charge de la sante et survie de l’enfant
L’INSTITUT SOCIAL DE PEDIATRIE LANCE UN MASTER
Enseignement technique et formation professionnelle
DIONNE ANNONCE PLUS 81 MILLIARDS D’ICI 2020
Kaolack -promotion de la relève syndicale
PRES DE CINQUANTE PARTICIPANTES S’INVESTISSENT
Mise en œuvre de la loi d’orientation sociale
L’ETAT ANNONCE UNE PANOPLIE DE MESURES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22