Mise à jour: 17/02/2018 à 06H34 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Kaolack - suite aux huit (8) milliards de fisc imposes à la Copeol
PLUS DE 200.000 PRODUCTEURS MENACES D’ARRET DE SERVICE
Abdoulaye FALL | 09/02/2018 | 10H56 GMT
 
Les organisations de producteurs réunies autour de l’Association sénégalais pour le développement à la base (Asprodeb) appellent à un arrangement de l’Etat, s’agissant du différend qui l’oppose à la Compagnie de production des oléagineux (Copeol).
 
En effet, le fisc réclame 8 milliards de F Cfa à l’usine, ce qui est à l’origine de l’arrêt spontané des activités de réception des graines au niveau de ladite usine en plein dans la campagne de commercialisation arachidière. Sans quoi, les 200.000 producteurs contractuels seront obligés d’accuser des méventes extraordinaires.
 
Ces organisations l’ont exprimé mardi lors d’une rencontre avec la presse, quelques heures seulement après une réunion avec le gouverneur de la région de Kaolack au cours de laquelle ils ont exposé leur problème à l’exécutif régional. Ils exigent qu’ont revoit la question d’autant plus qu’au niveau de l’entreprise, les autorités parlent d’un arriéré fiscal de 300.000, soit un différend de 7 milliards 700 millions de F Cfa. Même si aujourd’hui 41.000 tonnes de graines d’arachide ont déjà été collectées à cette compagnie par rapport à une commande de production estimée à 21.000 tonnes, les producteurs du bassin arachidier et des autres régions tapent sur la table. Car constatant que seuls le tiers de leurs productions a été transportés dans cette usine.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Ouverture de l’aéroport international Blaise Diagne
QUAND LES CHEFS D’ETAT «BOUDENT» AIBD
Pastoralisme
LES CHERCHEURS SE PENCHENT SUR LES DEFIS
Le ministre Amadou Ba sur les montants exacts des sommes recouvrées dans la traque des biens mal acquis
«IL ARRIVE QUE L’ON DISE LA MEME CHOSE AVEC DES CHIFFRES DIFFERENTS»
Mahammed Boun Abdallah Dionne, au secteur prive
«LE SECTEUR PRIVE, NOTRE FORCE DE FRAPPE»
Lancement de Sunu Entreprises
UNE NOUVELLE PLATEFORME DE VISIBILITE ET DE NOTORIETE DES ENTREPRISES
Suite à l’arrêt des importations
L’OIGNON LOCAL INTROUVABLE SUR LE MARCHE
Exploitation des ressources halieutiques
VERS LA SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE NOUAKCHOTT ET DAKAR
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22