Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Soutien du royaume des Pays-Bas au développement des technologies de l’information au Sénégal
PLUS DE 900 MILLIONS ALLOUES AUX PME ET STARTUPS
Jean Michel DIATTA | 16/01/2018 | 08H55 GMT
 
Pour accompagner les Pme et les startups sénégalaises du secteur des technologies de l’information (Ti) à se connecter aux marchés internationaux, le Royaume des Pays-Bas, à travers un projet exécuté par le Centre du Commerce International (Itc), a mis sur la table plus de 900 millions de Fcfa (1,7 Millions $), sur quatre ans. Le coordonnateur national dudit projet, Diabel Ndaw, qui précise que c’est en collaboration avec l’Asepex et l’Optic, informe que 80 entreprises seront sélectionnées au terme de l’appel à candidature, dont la date limite est fixée au 19 janvier prochain.  
 
A travers un projet dénommé Netherlands Trust Fund (NTF IV), financé par le Royaume des Pays-Bas pour un montant de plus de 900 millions de Fcfa (1,7 Millions $) sur quatre ans, le secteur des technologies de l’information (Ti) va très certainement pousser un ouf de soulagement. En effet, exécuté par le Centre du commerce international (Itc), en étroite collaboration avec le Centre néerlandais pour le développement des importations des pays en développement (Cbi), de l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (Asepex) ou encore de l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication (Optic), un projet sur le secteur des Ti, financé par le Royaume des Pays-Bas, a été lancé au Sénégal.
 
Sur les contours dudit projet, le coordonnateur national du Ntf IV, Diabel Ndaw explique que le projet a pour ambition de «contribuer au développement du secteur des technologies de l’information (Ti) et de l’externalisation des processus métiers (Bpo)». Il renseigne ainsi que l’objectif visé à terme, à travers l’appel d’offre lancé depuis quelques jours déjà, est d’appuyer «80 Pme dans leur développement à l’international sur la base de packs d’accompagnement en fonction de leur potentiel export», dont 20 seront accompagnées sur les marchés étrangers. Plus précisément, il s’agit notamment d’aide à la mise en place d’un plan marketing pour l’exportation, de la promotion des produits et services ou encore de la participation aux événements B2B à travers le monde, liste-t-il. 
 
Par ailleurs, M. Ndaw indique que 50 startups bénéficieront de formations «Pitch Internationalization». Mieux, selon lui, toutes les entreprises du secteur qui auront manifesté leur intérêt pourront accéder également à des études de marché et à la plateforme de formation en ligne de l’Itc. Sur les critères d’éligibilité, il laisse entendre qu’il suffit d’être une Pme ou une startup sénégalaise, d’être actif dans le secteur des Ti ou d’externalisation des processus métiers, d’être présente à l’international ou d’exprimer le besoin de proposer à l’international vos services ou solutions innovantes. Pour finir, il faut remplir un formulaire d’inscription correspondant. Cela, avant «le 19 janvier 2018», fixe-t-il comme date limite. Il précise toutefois que ce n’est pas un fond de financement des entreprises, mais plutôt un fond d’appui au développement dudit secteur des technologies de l’information.    
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Développement du secteur de la pêche et sante de la mère et de l’enfant
MACKY SALL LISTE LES URGENCES
Parfum de détournement de millions
LA MAIRIE DE KANEL «OUVRE» SA CAISSE
Incident mortel à la frontière Sénégalo- Bissau guinéenne
UN PELERIN BISSAU-GUINEEN TUE ET DEUX AUTRES BLESSES
33eme édition de la Ziarra annuelle de Thierno Ahmadou Saidou Balde
DANS LA FERVEUR RELIGIEUSE DE MADINATOUL HOUDA
Un mois après la tuerie de Boffa Bayotte
TOUBACOUTA TOUJOURS DANS LA PSYCHOSE
Amélioration des droits d’accès des femmes a la terre au Sénégal
LANCEMENT D’UN PROJET DE RECHERCHE-ACTION SUR LA PROMOTION D’UNE GOUVERNANCE FONCIERE
Audiences foraines à Nabadji Civol
ABDOULAYE SALLY SALL «ENROLE» 1842 PERSONNES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22