A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l’Intérieur et sécurité publique
S’il vous plait, regardez ces images de la honte !
11/11/2017 | 11H16 GMT
 
"Une image vaut tous les discours du monde" !
 
Monsieur le Ministre, en cette veille du Grand Magal de Touba, permettez-moi tout d’abord par ces images vous faire part de la situation catastrophique que vit notre brigade des sapeurs-pompiers. En effet, cette brigade n’existe que de nom ! Elle n’a rien même pas un local !
 
Monsieur le Ministre nous venons auprès de votre haute autorité solliciter le renouvellement du parc automobile de la brigade des sapeurs-pompiers de Bambey et la construction d’une brigade à la hauteur de cette ville.
 
C’est inacceptable qu’une ville comme Bambey de surcroit un chef-lieu de département manque de moyens de secours même les plus rudimentaires.
 
Pour votre information Bambey en plus d’être une ville située sur l’axe Dakar-Touba, est un département qui polarise 11 autres communes donc je vois très dangereux et anormal qu’elle ne dispose ni d’un bon véhicule de secours encore moins d’un bon véhicule citerne anti-incendie.
 
"Mieux vaut prévenir que guérir" !
 
Si jamais un incendie se déclare dans ce département, il y’a que la compagnie de Diourbel (25 Km) et celle de Thiès (45 Km) qui pourra intervenir.
Le véhicule de secours c’est une ferraille ambulante ! Prions pour zéro accident sur cet axe sinon n’espérons pas des secouristes venants de Bambey avec du bon matériel.
Tout espérant d’une suite favorable, veuillez Monsieur le Ministre agréer mes sentiments les plus sincères.

Modou NDIAYE               
Président du M.A.D
Mouvement d’Action pour le Développement
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Gonflement inquiétant de la masse salariale et ébullition du front social : le président-politicien veut se dérober
Le digne successeur du vieux président-politicien entretient la flamme qui met en ébullition le front social
La mort de Hamidou Dia !
Conséquences de choix politiciens irréfléchis : le front social toujours en ébullition !
lu pour vous Mauritanie/Sénégal : Il faut savoir raison garder
UNE CALEBASSE DE NOIX DE COLA POUR LE PRESIDENT MACRON
LE FRONT SOCIAL EN EBULLITION : La solution n’est sûrement pas pour demain
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22