Mise à jour: 02/12/2017 à 10H50 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Gamou Tivaouane 2017
SERIGNE MBAYE SY MANSOUR DETERMINE A PRESERVER L’UNITE DE LA FAMILLE SEYDI EL HADJ MALICK SY
APS | 02/12/2017 | 10H44 GMT
 
Le nouveau khalife général des tidjanes, Serigne Mbaye Sy Mansour, a redit jeudi à Tivaouane avoir placé son règne sous le signe de l’unité de la famille de Seydi El Hadj Malick Sy dont il entend contribuer à perpétuer l’héritage.
 
Le guide religieux, recevant une délégation gouvernementale dirigée par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, dans le cadre de la cérémonie officielle du gamou 2017, a réitéré son souhait de voir la famille de Seydi El Hadji Malick Sy préserver son unité et son entente.  Devant une foule de fidèles en liesse, il a levé les bras de son porte-parole, Serigne Pape Malick Sy, et de Serigne Maodo Sy Ibn Dabakh, pour symboliser l’unité de la famille Sy. Il a signifié à l’assistance que son khalifa se fera "avec tous les autres membres de la famille Sy’’, affirmant vouloir mener sa mission en étroite collaboration avec ces derniers, pour perpétuer le legs d’El Hadji Malick Sy.
 
Le khalife général des tidjanes a remercié le chef de l’Etat, Macky Sall, les autres familles religieuses à travers leurs représentants, ainsi que les délégations venues répondre à l’appel de Maodo Malick Sy, pour la célébration du gamou ou maouloud, commémorant l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohammed (PSL). Au nom du khalife, son porte-parole Pape Malick Sy a magnifié le gamou, une manifestation selon lui commémorée au bénéfice de "l’humanité entière". Selon Pape Malick, les citoyens ont désormais l’obligation de faire du travail une valeur essentielle, comme exigé par le Coran et la sunna, la tradition du Prophète, ’’ainsi que les vertueux ancêtres qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah !"
 
Il a transmis le message du khalife général aux fidèles musulmans en général, les appelant à se conformer davantage aux percepts de l’islam, "afin d’être sincère avec Dieu dans ses actes, parce que la droiture reste la voie du salut pour les hommes".

Serigne Mbaye Sy Mansour, "par respect pour la mémoire’’ de son prédécesseur Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, rappelé à Dieu le 22 septembre dernier, "n’a changé aucune virgule les actes posés’’ de son vivant par ce dernier, a souligné Pape Malick Sy. Il a ainsi "reconduit tous les hommes qui œuvraient avec" Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amin pour l’organisation du gamou, a signalé le porte-parole de l’actuel khalife.
 
L’OMBRE D’AL AMINE PLANE SUR LE GAMOU
 
Le président de la commission communication du gamou de Tivaouane, Serigne Hamit Sy, est revenu jeudi sur la trajectoire de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, précédent khalif général des tidjanes, dont l’action s’inspirait d’un management selon lui brillant, qui a produit des ’’résultats satisfaisants’’.
 
Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, rappelé à Dieu le 22 septembre dernier, a laissé en héritage "un enneigement complet, inspiré des principes d’un management hors-pair, pour arriver à des résultats satisfaisants’’, a-t-il dit lors d’une cérémonie d’hommage à la mémoire du défunt guide. Il a accompli sa mission ’’avec détermination’’, comme porte-parole et khalif général, faisant également preuve de générosité, d’abord sous l’autorité de ses prédécesseurs dont il était chargé de mettre en œuvre les instructions, en tant que porte-parole. Un rôle qu’il a assumé de longues années durant, sous les ordres de plusieurs de ses prédécesseurs, à savoir son père Serigne Babacar Sy, son oncle Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakk, ses frères Serigne Mansour Sy ’’Borom Daara Ji’’ et Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum. Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a été porté à la tête de la confrérie tidjane à la suite du décès de ce dernier, dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 mars 2017.
 
Selon Serigne Hamit Sy, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine "a su cultiver durant tout son long parcours de porte-parole et digne organisateur du maouloud, l’amour du travail bien fait, en homme d’action, afin de satisfaire les différents khalifes généraux des tidjanes, comme l’a toujours souhaité le fondateur de la tarikha, Seydii El Hadji Malick Sy’’. Aussi son ombre va-t-il fortement planer sur l’édition 2017 du gamou, tant il s’était "donné entièrement à la tarikha (tidjane) jusqu’ à son dernier souffle’’, se mettant au service des autres a-t-il dit, en vue de "parfaire le legs de Maodo, dont la vision islamique a fait qu’aujourd’hui le gamou est devenu un évènement religieux majeur au Sénégal, plus particulièrement à Tivaouane".
 
Al Amine se caractérisait aussi par son investissement dans les activités agricoles à Médina Bouleul Sy, "où des hectares de terre étaient viabilisés et cultivés’’ sous son impulsion, avec très souvent des productions d’un niveau ’’record qu’il finissait par distribuer aux nécessiteux", a souligné le conférencier. "A l’approche de la célébration de la Tabaski 2017, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, qui ne connaissait pas le repos, malgré le poids de l’âge et la maladie, a acheté lui-même des moutons de tabaski, qu’il a distribués en personne aux nombreux pères de familles", ajoute-t-il.  D’après le président de la commission communication du gamou, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine va laisser à la postérité "l’exemple d’un homme entier, travailleur, respectueux de son vis-à-vis", en atteste selon lui les "poèmes émouvants’’ qui lui ont été dédiés lors du symposium organisé à Tivaouane dans le cadre du magal 2017. Son mausolée, situé à côté de la mosquée de Seydi Ababacar Sy, a de même refusé du monde, de nombreux fidèles venus célébrer le gamou s’étant déplacés pour s’y recueillir.

APS
 
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Kaolack/ projet énergies de l’Omvg
LES ANIMATEURS EN FORMATION DE MISE A NIVEAU
Droit international humanitaire
L’ECOLE DU BARREAU REMPORTE LA 7E EDITION DU CONCOURS NATIONAL DU CICR
Selon la ministre de l’élevage Aminata Mbengue Ndiaye
«LE PNDE A ETE REACTUALISE POUR ETRE EN PHASE AVEC LE PSE»
Sidiki Kaba, ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur
«LE SENEGAL N’ABANDONNE JAMAIS SES FILS»
Plaidoyer pour l’atterrissage des vols intérieurs
ZIGUINCHOR SALUE DE BLAISE DIAGNE, MAIS VOTE SENGHOR
Mgr Benjamin Ndiaye archevêque de Dakar
«IL FAUT UN DIALOGUE CIVILISE, UN DIALOGUE FRANC»
Echange d’expériences entre l’assemblée nationale du Congo et du Sénégal
LE PETROLE ET L’IMMIGRATION AU MENU DES DISCUSSIONS
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22