Mise à jour: 28/12/2016 à 17H58 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 
 
 
 
 
TABLEAU DES PRATICIENS INSCRITs A L’ORDRE DES MEDECINS
SEULS 1007 MEDECINS SUR LA LISTE
Denise ZAROUR MEDANG | 28/12/2016 | 16H26 GMT
 
L’Ordre des médecins du Sénégal a procédé à la publication de son tableau annuel, pour l’année 2016. En tout ils sont seulement 1007 médecins à s’être inscrits au tableau de l’ordre, soit 50 à 60% des praticiens en exercice. Un nombre très en-deçà du nombre légal de médecins qui exercent au Sénégal. En point de presse hier, mardi 27 décembre, le président Alpha Boubacar Sy, a appelé ses confrères à s’inscrire massive au tableau de l’Ordre des médecins.
 
Seuls 50 à 60% des médecins sont inscrits à l’ordre de leur corporation. Un chiffre très en-deçà des attentes de l’Ordre des médecins du Sénégal qui a appelé à une inscription massive des autres 40%. Exerçant dans le secteur publique comme privé, ils sont au nombre de 1007 médecins légalement inscrits au tableau de l’ordre. En point de presse hier mardi, le président de l’Ordre des médecins du Sénégal, Docteur Alpha Boubacar Sy, qui procédait à la cérémonie de lancement du tableau de l’Ordre des médecins, a renseigné que les médecins doivent s’inscrire à l’ordre afin de permettre à la population d’avoir une idée sur leur médecin traitant. «Notre pays est de plus en plus confronté à un problème d’exercice illégale de la médecine. Les populations doivent être protégées et ce tableau leur permettra d’avoir des renseignements sur le médecin traitant», a-t-il fait savoir.  
 
Répartis en section à savoir les médecins du secteur publique qui sont au nombre de 660 médecins et du privé 347, les membres du bureau a appelé les autres praticiens à les rejoindre. «Cet outil sera médiatisé et mis à la disposition de toutes les institutions du Sénégal, des organisations professionnelles, entre autres, pour leur permettre d’avoir une idée des médecins exerçants. Cette base de données va aussi aider pour les financements et autres», a fait savoir le vice-président de l’Ordre des médecins, Joseph Mendy. Et de renseigner: «la liste n’est pas close. Les médecins peuvent toujours s’inscrire, nous les encourageons à le faire». 
 
Pour le président de l’Ordre des pharmaciens du Sénégal, le Docteur Cheikh Oumar Dia et son confrère de l’Ordre des médecins vétérinaires, Isma Ndiaye, invités à prendre part à cette cérémonie, le message est partagé. «La population a le droit de vérifier si le médecin auquel il s’adresse est inscrit à l’ordre. L’inscription est très importante et même capitale. Tout médecin exerçant au Sénégal doit s’y afférer», fait savoir Docteur Dia. Et Docteur Ndiaye de renchérir: «l’heure est aujourd’hui au concept «une seule santé» où tous les départements de la santé doivent travailler ensemble. Il est important que tout médecin s’inscrive dans l’ordre de son département».  
 
Soulignons que l’Ordre national des médecins veille au maintien des principes de moralité, de probité et de dévouement, indispensables à l’exercice de la médecine et à l’observation, par tous ses membres, des devoirs professionnels ainsi que des règles édictées par le Code de déontologie prévu à l’article 15 de la loi N°66-069 du 04 juillet 1966. Il assure les fonctions de conseiller des pouvoirs publics, même si sa mission première est fédératrice. Il assure la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession et peut sanctionner un des leurs jusqu’à retirer la licence d’exercer. Il accomplit sa mission par l’intermédiaire du Conseil de l’ordre.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
CMU DANS LE MONDE DU TRAVAIL
35% DES TRAVAILLEURS COUVERTS
PACTE D’ENGAGEMENT POUR L’ELIMINATION DU PALUDISME AU SENEGAL
LE PARLEMENT EN ORDRE DE BATAILLE
FATICK - PROCES CE MERCREDI DE L’AGENT DE SANTE DE KEUR SAMBA DIA
L’ORDRE DES MEDECINS CONSTITUE PARTIE CIVILE
APPUI AU CENTRE HOSPITALIER REGIONAL DE KOLDA
PLUS DE 15 MILLIONS DE MATERIEL POUR RELEVER LE PLATEAU TECHNIQUE
RETARD DANS LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE LOI SUR LA MEDECINE TRADITIONNELLE, PERSISTANCE DE LA PUBLICITE MENSONGERE…
PRATICIENS ET ACTEURS RUENT DANS LES BRANCARDS
SIGNATURE DE DEUX CONVENTIONS
UNE OPPORTUNITE POUR L’UNIVERSITE DE BAMBEY
315 DECES SUR 100.000 NAISSANCES VIVANTES AU SENEGAL
AWA MARIE COLL PRECONISE UNE AUTOPSIE VERBALE POUR UNE REDUCTION DE LA MORTALITE
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22