Mise à jour: 17/02/2018 à 09H55 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Exclusion en masse du Parti socialiste (Ps)
TANOR «LIBERE» KHALIFA SALL ET CIE
Moctar DIENG | 02/01/2018 | 09H59 GMT
 
La crise qui touchait le Ps depuis la contestation feutrée ou ouverte du leadership d’Ousmane Tanor Dieng par certains membres de l’ancien parti au pouvoir de 1960 à 2000, a connu son énième développement samedi dernier. Le bureau politique des « Verts de Colobane » a tout simplement exclu du Ps Khalifa Sall, Barthélémy Dias, Aissata Tall Sall, Bamba Fall et une soixantaine de membres du parti.
 
Ousmane Tanor Dieng, le secrétaire général national du Parti socialiste, n’a pas fait dans la dentelle face à la dissidence qui le menaçait au sein des « Verts de Colobane», depuis son compagnonnage avec le régime de Macky Sall.  Comme pressenti et annoncé depuis pas mal de temps, le Bureau politique du PS qui se réunissait samedi dernier a procédé à une véritable purge au sein du parti. Une purge à la soviétique qui a dégommé près de 65 responsables socialistes et non des moindres.
 
 Le Bureau politique a ainsi exclu du Ps en tout premier lieu Khalifa Sall, le maire de Dakar actuellement en prison dans le cadre de l’affaire liée à la caisse d’avance de sa mairie. Le désormais ex-secrétaire national à la vie politique du Ps, Secrétaire général du département de Dakar, partage son sort avec son fidèle parmi les fidèles Barthélémy Dias, secrétaire national adjoint à la vie politique et maire de  Baobab Sicap Mermoz. D’ailleurs, tout l’establishment Ps de Dakar se retrouve écarté du parti par la mesure d’exclusion prise par le Bureau politique. Idrissa Diallo, le maire contestataire de Dalifort, Bamba Fall, maire et Secrétaire général de la coordination de la Médina, Palla Samb,  Sg de la coordination socialiste de Fann Point-E, Aminata Diallo, la présidente des femmes de Grand Yoff, sont renvoyés du Ps. Au même titre qu’Aissata Tall Sall, la mairesse de Podor, ancienne ministre de la Communication sous Abdou Diouf et patronne de l’Union régionale de Saint-Louis. 
 
La purge de Tanor n’a pas aussi épargné la jeune pousse du parti. Sont libérés de leurs charges dans le parti Abibatou Mbaye, vice-présidente du Mouvement national des femmes,  Bassirou Samb, 1er adjoint du Mouvement national des jeunesses socialistes, Sg de l’Union régionale de Dakar, Nafi Ndiogou, la présidente de l’Union régionale de Kaffrine, Saliou Sarr, Sg du département de Dagana, comme Sambou Oumany de l’Union régionale de Kaolack, Diockel Gadiaga  de l’Union communale de Kaolack ou encore Ibrahima Souaré de Kédougou. Babacar Abba Mbaye de la Convergence socialiste (Saint-Louis) et  autre Aissatou Fall, la présidente des femmes socialistes de Dakar sont également « bannis » des prairies socialistes. Le glaive de Tanor s’est aussi abattu sur le patron de la Jds Babacar Diop qui avait suspendu ses activités dans le parti comme sur Youssou Mbow, responsable politique à Matam, ou autre  Kany Béye, responsable socialiste à Diourbel et maire de Ndoulo qui s’était fait remarquer dernièrement par des sorties au vitriol contre Ousmane Tanor Dieng. Une purge assez conséquente donc qui a fini de susciter moult interrogations même si elle ne surprend personne, quoique qu’elle soit néanmoins suffisante pour qu’on se demande si le Parti socialiste n’a pas posé le dernier jalon de son éclatement.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Procès de la caisse d’avance de la mairie de Dakar
L’AJE RECLAME A KHALIFA SALL ET CIE 6.830 MILLIARDS
Polémique autour de l’accord sur le gaz sénégalo-mauritanien
MACKY «TACLE» IDY
Me Ousmane Diagne, avocat Etat du Sénégal
PLAIDOIRIE POUR UNE CONFIRMATION DES DELITS RETENUS CONTRE LES PREVENUS
Me Baboucar Cissé, du collectif des avocats de l’Etat
«LES PREVENUS SONT COUPABLES ET IL CONVIENT DE LES CONDAMNER»
Organisation d’élections transparentes, modification du code électoral…
BENNOO BOKK YAAKAAR «RECADRE» L’OPPOSITION
Candidature plurielle pour battre Macky Sall à la présidentielle de 2019
L’OPPOSITION VOTE «OUI»
Accord bilatéral sur le gaz signe entre le Sénégal et la Mauritanie
IDY «PRESSE» MACKY
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22