A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
«Théâtre politique» à Matam
01/02/2017 | 10H59 GMT
 
Lors d’une réunion, le dimanche 29 janvier 2017 de certains responsables politiques de la région de Matam, l’honorable député Farba NGOM s’est auto-proclamé coordonnateur régional de l’Alliance pour la République (APR) et le Ministre Mamadou TALLA, coordonnateur départemental de Kanel du parti éponyme. Cette farce politique de mauvais goût digne d’un spectacle de Sorano, suscite de ma part l’interrogation suivante:
 
La région ayant été administrativement supprimée au profit des départements et n’étant pas le schéma de coordination de l’Alliance pour la République, je me demande, quelles sont les motivations de l’honorable député Farba NGOM et celles du ministre Mamadou TALLA ?
 
Pour ma part étant observatrice et actrice politique dans la région je constate plusieurs faits intéressants qui augurent d’un changement de leadership dans la région:
 
1- le passage de témoin pour la coordination du département de Matam entre l’honorable député Farba NGOM et le maire de Nabadji, M. Abdoulaye Sally SALL
 
2- la tentative de putsch sur la coordination départementale de Kanel du Ministre Mamadou TALA, issu de la Diaspora où il est affaibli, alors que le Président de l’Alliance pour la République avait fini de confirmer au mois de décembre dernier le questeur à l’assemblée nationale, M. Daouda DIA, comme coordonnateur du département de Kanel
 
3- la panique de certains maires du département de Kanel ainsi que le Président du conseil départemental, affaiblis dans leurs propres bases et qui ont vu leurs majorités mises à rude épreuve lors des dernières élections pour le Haut conseil des collectivités territoriales, voient le spectre de la délégation spéciale planer sur leurs têtes. 
 
4- le mécontentement croissant des populations envers les leaders politique
Ceci expliquerait-il cela ? S’agit-il d’une union sacrée de politiciens en perte de vitesse, déphasés et de responsables sentant leur fin politique prochaine, tentant de s’accrocher à la « bouée de sauvetage » Farba NGOM, lui-même nageant dans des eaux troubles ? De mon point de vue, il est inadmissible que le député-maire des Agnams, essaie de s’imposer dans le Damga, où il n’a aucun rôle politique à jouer. Quant au Ministre Mamadou TALLA, les règles de base de la politique voudraient que l’on maitrise d’abord sa commune avant de viser le département. 
 
En considération des échéances législatives se profilant à l’horizon et connaissant un tant soit peu l’histoire du Damga, de telles tentatives ne pourraient prospérées et s’avèreraient désastreuses pour l’Alliance pour la République dans la région.
 
Couro WANE
Conseillère départementale  à Kanel
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
POLITIQUE ET DIPLOMATIE : Macky Sall isolé
Puis un nouveau ciel et une nouvelle terre
QUAND FARBA NGOM INSULTE TOUT MATAM
Non, Monsieur, FARBA NGOM, Matam n’est pas une propriété privée... !
Symbolisme et religions
LA GAMBIE ET SON AVENIR : La balle est dans le camp du président Barrow
Conséquences au plan humain de la crise postélectorale en Gambie
Qui, de l’Etat ou des collectivités locales ?...
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22