Mise à jour: 21/04/2017 à 07H20 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
NGUENIENE - COOPERATION DECENTRALISEE
UN BOIS COMMUNAUTAIRE EN GESTATION
Samba Niébé BA | 21/04/2017 | 04H13 GMT
 
La commune de Nguéniène (Département de Mbour), en relation avec l’organisation non gouvernementale « Suisse partage » a démarré un projet de bois communautaire en début de semaine dans le village de Nguéniène-Peul. Le chantier a fini de prendre forme et attend d’accueillir ses premiers plants d’arbres fruitiers et d’essences végétales utilitaires. 
 
Des pépiniéristes basés à Mboro (Département de Tivaouane) vont être mis à contribution pour trouver ces pousses. Selon Halim Tabet, le président de « Suisse partage », dans le cadre de la coopération décentralisée, c’est une diversification des interventions qui l’a poussé à trouver de nouvelles pistes d’intervention dans la commune, au-delà des puits forés et des moulins installés dans la commune par le biais de son association. Selon lui, l’innovation de la mise en place d’un bois communautaire est l’implication de la Fondation Crédit agricole Indosuez. Interrogé sur les objectifs de ce projet, il a avancé que « Le projet consiste à planter dans cette aire sécurisée des arbres fruitiers et des espèces d’utilité publique. Quatre puits forés vont assurer les besoins en eau pour arroser les plantes ». 
 
 Ngor Senghor, le chef de village de Nguéniène-Peulh a invité l’équipe pédagogique de son école à veiller à ce que le projet soit rentable pour l’école et la localité. Selon lui, le projet va occuper les jeunes et leur permettre de trouver des revenus. Alphousseyni Diaïté, le directeur de l’école primaire, a remercié pour sa part la fondation et « Suisse partage » de l’opportunité offerte qui permet d’occuper le village et les élèves.

Halim Tabet, le président de « Suisse partage » a expliqué la possibilité de l’extension du projet à d’autres localités de la commune de Nguéniène, en cas de réussite de cette première expérience. Il a rappelé, à l’actif de son Ong, le forage de 24 puits dont deux en cours, l’installation de 10 moulins, la construction d’une école élémentaire de six classes dont trois fonctionnelles et trois autres en cours de réalisation. Les élèves de cet établissement sont appuyés depuis trois scolaires avec des kits scolaires.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
1ERE EDITION DU FASHION SHOW
LE TISSU «WAX» DANS TOUS SES ECLATS
COUR PENALE INTERNATIONALE CONTRE CERTAINS DIRIGEANTS AFRICAINS
L’UCAES VOTE POUR L’«AFRIXIT»
ETATS-UNIS - INDEMNITE DE RAPATRIEMENT
LE COLLECTIF DES SENEGALAIS RAPATRIES RECLAME PLUS DE 12 MILLIONS F CFA/PERSONNE
INDEMNISATION DESTINEE AUX SENEGALAIS RAPATRIES DES ETATS-UNIS D’AMERIQUE
MANKEUR NDIAYE DEMENT…
30 MORTS DANS L’INCENDIE AU DAAKA, 76E EDITION
MADINA GOUNASS N’A PAS DIT SON DERNIER MORT
137ÈME ÉDITION DE L’APPEL DE SEYDINA LIMAMOULAYE
DIOUF SARR LANCE L’OPERATION « YOFF SËTWËCC »
CONFLIT D’INTERETS A LA DIRECTION GENRALE DES IMPOTS ET DOMAINES
MACKY SALL ET AMADOU BA INTERPELLES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22