Mise à jour: 04/12/2017 à 11H13 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Agression physique d’un agent de police en service au commissariat spécial de Rosso
UN NIGERIAN ASSENE DEUX COUPS DE COUTEAU A PAPA MAMADOU SALL
Ibrahima DIALLO | 04/12/2017 | 11H04 GMT
 
Papa Mamadou Sall, un agent de Police en service au Commissariat Spécial de Rosso, a été agressé physiquement, samedi dernier 02 décembre 2017. Alors qu’il exerçait un contrôle de routine des occupants d’un véhicule, un ressortissant nigérian lui a asséné deux coups de couteau, au dos et à l’épaule gauche. Un sénégalais du nom d’Alioune Ndiaye venu au secours du policier a lui aussi été blessé au couteau au niveau de la poitrine, informe un communiqué du Bureau des Relations Publiques de la Police Nationale.
 
«Le 02 décembre2017 aux environs de 17h, l’agent de Police Papa Mamadou Sall, en service au Commissariat Spécial de Rosso, a été victime d’une attaque au couteau. En effet, surpris au moment où il exerçait un contrôle de routine des occupants d’un véhicule, l’agent de Police a reçu deux coups de couteau, au dos et à l’épaule gauche. L’agresseur, un ressortissant nigérian refoulé de la Mauritanie le 26 novembre 2017, était en transit à Rosso à destination de la Gambie, son lieu d’entrée au Sénégal. Il a été identifié comme suit: Egbedi Oderoghne Odeyouho étudiant Nigérian, né le 26 juillet 1986 à Abuja», révèle la source.
 
L’agresseur expulsé de la Mauritanie voisine, une semaine avant, détenait par devers lui un passeport irlandais, mais avec comme lieu de naissance à Londres (Angleterre). «Il a aussi été trouvé porteur d’un passeport Irlandais avec la même identité mais avec un lieu de naissance différent (né à Londres). Il a été appréhendé par les éléments de la Brigade de Gendarmerie de Rosso qui étaient de passage sur les lieux au moment des faits», précise la même source qui assure que la vie du policier agressé n’est pas en danger. «L’agent de Police a été évacué à l’hôpital régional de Saint-Louis où il a reçu les soins nécessaires. Sa vie n’est pas en danger».
 
Par ailleurs, le Bureau des Relations Publiques de la Police Nationale, souligne que «le nommé Alioune Ndiaye, né en 1984 à Mbagam (Rosso/SN), qui a pris fait et cause pour  l’agent de Police, a été aussi blessé au couteau au niveau de la poitrine. Il a été évacué à Richard-Toll puis à l’hôpital régional de Saint-Louis. Sa vie ne serait pas non plus en danger. L’enquête est diligentée par la Gendarmerie.»    
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Tambacounda - Trafic international de migrants
G. TOUNKARA INTERPELLE ET PLACE EN GARDE A VUE
Diourbel - Assemblée générale du comite du jubile de l’église notre dames des victoires
LE CURE DE LA PAROISSE ATTEND TOUJOURS LE SOUTIEN DE L’ETAT
Victimes du massacre de Thiaroye
DES ORGANISATIONS POLITIQUES DEMANDENT « VERITE ET JUSTICE »
Vente de migrants ouest africains
LE CHARGE D’AFFAIRE LIBYEN S’EN PREND AUX OCCIDENTAUX
Sédhiou : Mobilisation communautaire contre le péril environnemental
LES VOLONTAIRES DE L’AVPE A L’EPREUVE DES CONTRAINTES MULTIFORMES
SEDHIOU : Célébration du Maouloud à Taslima axée sur l’émigration
LE GUIDE RELIGIEUX INVITE L’ETAT A PROMOUVOIR L’INSERTION DES JEUNES
Kaolack/ Décès du khalife de Leona Kanène
PAPE SOULEYMANE KANE TIRE SA REVERENCE
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22