Mise à jour: 17/11/2017 à 11H53 GMT
 
A la Une | Editorial | Analyses | Chronique | Dossiers | 100% Sud | Mon Sud a moi | Journal des internautes
 

 
 
 
 
Professionnalisation et promotion du cinéma au Sénégal
UNE FORMATION EN SCENARIO ET UNE PROJECTION DE FILMS ORGANISEES
Mariame Djigo | 17/11/2017 | 10H27 GMT
 
Composé des instituts culturels des Etats membres de l’Union européenne, le Groupe Eunic (European union national institut for culture)  soutient la professionnalisation et la promotion du cinéma au Sénégal. C’est ce qui justifie l’organisation d’une formation en écriture de scénario en faveur des jeunes et la projection de films en banlieues dakaroises. La présidente de Eunic Sénégal et ses partenaires ont rencontré la presse hier, jeudi 16 novembre pour dévoiler les contours du festival Sunu Cinéma.
 
Dans le cadre de sa promotion de la diversité culturelle, le Groupe Eunic (European union national institut for culture) composé des instituts culturels des Etats membres de l’Union européenne organise une formation en écriture de scénario en faveur des jeunes et une projection de films en plein air dans la banlieue dakaroise.

En conférence de presse hier, jeudi 16 novembre à la Place du Souvenir, la délégation de l’Union européenne et les autres partenaires ont déclaré que cette deuxième phase du projet du festival Sunu Cinéma va soutenir 15 jeunes et permettre de faire découvrir des films primés lors des grands festivals nationaux et internationaux.

Dix formateurs africains et européens dont Moussa Touré, Mama Keita, Ousmane William Mbaye, Alain Gomis vont accompagner les jeunes dans la réécriture de leurs projets qui ne sont pas retenus par le Fonds de promotion à l’industrie cinématographique et audiovisuelle (Fopica) pour cause de «scénario faible». Ce qui fera d’ailleurs dire à la présidente de Eunic Sénégal, Anne Pote qu’il s’agit de «faire en sorte qu’après la formation que l’on puisse retenir ces projets-là».
 
En effet, cinq films sur le thème de la jeunesse vont être projetés avec, pour l’ouverture ce vendredi 17 novembre à Pikine, le film Samba réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache avec Omar Sy. La projection prendra fin le samedi 9 décembre avec le film Félicité de Alain Gomis qui sera projeté ce même jour aux Etats-Unis dans le cadre des Oscars.
 
Il faut noter que toutes les projections vont être précédées par la diffusion de courts métrages sénégalais récemment réalisés. Occasion selon le chef de mission de la délégation de l’Union Européenne au Sénégal, Clémens Schroeter de dire que cela va permettre de découvrir les films d’ici et d’ailleurs car «leur priorité, c’est l’échange culturelle entre l’Europe et l’Afrique».
 
Tous les films vont être projetés en plein air si l’on sait que les salles de cinéma font défaut au Sénégal. Quant au cinéaste Moussa Touré, il a soutenu que « l’idée c’est de permettre aux jeunes de la banlieue de devenir des cinéphiles ». Ce, pour offrir aux jeunes des métiers, histoire de leur éviter l’émigration clandestine avant de déplorer la « vente des jeunes africains comme esclaves en Libye ». Le cinéaste est d’ailleurs en train de préparer un film sur ce genre d’esclavage.
 
Avec ce festival Sunu Cinéma, Eunic avec l’aide de Moussa Touré a pour objectif de soutenir la professionnalisation des jeunes et de leur faire découvrir des créations et de connaitre la jeune génération de cinéastes sénégalais.
 
Commentaires (0 )
 
    • Veuillez saisir votre nom
      Invalid format.L'adresse n'est pas valide
      Exceeded maximum number of characters.Veuillez saisir votre message
      Security Code
      Le code n'est pas valide
 
 
Seydina Omar SY, ancien ambassadeur du Sénégal
LA CULTURE N’EST PLUS LA «PRIORITE» DE NOS GOUVERNEMENTS
Littérature
PAPIS SAMBA IMMORTALISE LA MUSIQUE SENEGALAISE
Lancement officiel du projet «Destination Afrique»
JOKKOLABS ET TALENT2AFRICA SE DONNENT LA MAIN POUR AIDER LES JEUNES AFRICAINS DE LA DIASPORA
Festival international du film de famille
L’EDUCATION FAMILIALE EN DEBAT
Pré-colloque en prélude de la Fildak 2017
ABDOU LATIF COULIBALY ANNONCE 500 MILLIONS POUR LA PROMOTION DU LIVRE
RETARD DE PAIEMENT DES SALAIRES, MAUVAISE GESTION DU THEATRE NATIONAL DANIEL SORANO
LES TRAVAILLEURS DE SORANO ROUGES DE COLERE
PREMIERE EDITION DE DAKAR MUSIC FESTIVAL
UNE SYMBIOSE ENTRE LES MUSIQUES ACTUELLES ET LES CULTURES AFRICAINES
 
 
 
 
   
 
 
 
Sud Quotidien Amitié II x Bourguiba BP : 4130 DAKAR Tél : (+221) 33 824 33 06 / (+221) 33 824 33 15 Fax : (+221) 33 824 33 22